Plein ecran

Tours (37) : le Sanitas toujours sous tension, les CRS ciblés par des tirs de mortier et des bouteilles d’acide (Màj : prison avec sursis pour deux jeunes)

Déc
2016

Màj du 30/12/2016

Ce vendredi après-midi, le tribunal a condamné, dans le cadre d’une comparution immédiate, deux jeunes de 18 et 19 ans à respectivement un mois et trois mois de prison avec sursis. Ils ont été reconnus coupables de violences volontaires et d’outrages ( pour l’un d’eux) à l’encontre des CRS postés dans le quartier du Sanitas.

La Nouvelle République


Article du 29/12/2016

Réputé pour être un quartier chaud de Tours, le Sanitas, où deux personnes ont été blessées par balles en trois jours, a été le théâtre d’affrontements avec la police, qui a essuyé des jets d’acide et un tir de mortier d’artifice le 28 décembre.

A Tours, dans le quartier du Sanitas, une brigade de CRS a été ciblée par des bouteilles remplies d’acide chlorhydrique ainsi que par un tir de «mortier d’artifice» (des feux d’artifice détournés de leur fonction pour être utilisés comme arme) dans la soirée du 28 décembre, rapporte le journal régional La Nouvelle République. Les forces de l’ordre ont ensuite répliqué en envoyant du gaz lacrymogène sur les auteurs de violences.

Alors que deux fusillades ont éclaté ces derniers jours dans le cadre de règlements de compte entre bandes organisées, le directeur départemental de la sécurité publique, Stéphane D’Hayer, avait réclamé un renforcement de la présence policière afin d’assurer la sécurité des riverains durant la période des fêtes de fin d’année.

Le 26 décembre, une personne avait été blessée au biceps par des tirs en rafale dans le Sanitas. Une autre avait été grièvement blessée, elle aussi par balle, deux jours auparavant.

RT

Merci à Neuneu.

Italie : recherche des complices du terroriste de Berlin
Drancy (93) : les footballeurs du club Jeanne d'Arc offrent des cadeaux aux enfants

Commentaires

Accueil
Menu
X