Plein ecran

Lyon : deux hommes en djellaba effrayaient les croyants dans des églises (MàJ)

Déc
2016

24/12/16

Les faits ont de quoi surprendre, d’autant plus dans le contexte sécuritaire de ces derniers mois. Le quotidien Le Progrès rapporte que deux trouble-fêtes sont venus perturber des obsèques à l’église Saint-Joseph, jeudi 22 décembre à Lyon. Coutumiers du fait, ils ont été entendus par la police le jour même.

Le plus âgé du binôme, 47 ans, a pénétré dans l’édifice habillé d’une djellaba. Se plaçant au premier rang pour l’office, il a particulièrement effrayé les fidèles catholiques présents dans l’église. Cette dernière a d’ailleurs été évacuée par mesure de précaution avant qu’un périmètre de sécurité soit instauré pour le passage des démineurs.

Les deux hommes, celui de 47 ans et son complice de 29 ans qui attendait dans la voiture, ont été interrogés par la police. Ils ont affirmé avoir simplement voulu exprimer leur sympathie et leur compassion, ce dont les forces de l’ordre ont semblé douter. Michel Delpuech, préfet du Rhône, a également engagé une procédure d’interdiction d’apparaître dans des lieux de culte chrétiens.

Un trouble à l’ordre public

Il semble également que les deux agitateurs n’en sont pas à leur coup d’essai. Dans les colonnes du Progrès, la préfecture a expliqué que « les investigations ont montré que ces deux individus avaient à plusieurs reprises adopté une attitude similaire dans d’autres lieux de culte ».

La préfecture a également tenu à souligner le « trouble à l’ordre public » que pouvait susciter ce type de comportement « dans le contexte actuel », précisant que « l’action des forces de l’ordre, dédiée à la sécurisation générale, ne saurait être détournée par des perturbations portant atteinte à la préservation de la paix publique. »

RTL


23/12/16

Jeudi après-midi, une famille assistait aux funérailles d’un proche en l’église Saint-Joseph dans le 6e arrondissement de Lyon. Mais rapidement, la peine a fait place à la crainte lorsqu’un inconnu, habillé en djellaba, a fait irruption dans le lieu saint et s’est installé au premier rang. Selon le Progrès, une seconde personne semblait l’attendre dehors, dans une voiture.

La police a donc été prévenue, et les deux hommes ont été interpellés puis placés en garde à vue. Quant à la cérémonie, elle a été stoppée pour permettre l’évacuation de l’église et l’intervention préventive des démineurs.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de fait divers intervient à Lyon. Très récemment, un groupe d’hommes habillés en djellaba, parlant arabe de manière ostentatoire, le Coran à la main, avaient semé la panique dans le tramway en pleine fête des Lumières.

Le 17 juillet dernier, un homme fiché S avait distribué des baguettes de pain aux fidèles de la cathédrale Saint-Jean, avec un large sourire ambigu. Il avait été relaxé lors de son procès.

mlyon

Merci à cerisecerise69

Oratorio de Noël (Bach) : "Réjouissez-vous, laissez éclater votre joie !"
Attentat de Berlin : Anis Amri avait prêté allégeance à Daesh dans une vidéo

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu