Plein ecran

E. Cosse : « Il n’y a pas de concurrence entre migrants et SDF »

Nov
2016

Trois semaines après le début de la trêve hivernale, et alors que la France accueille des milliers de réfugiés, Emmanuelle Cosse revient sur les dispositifs mis en œuvre pour héberger les sans-logis.

« Le 10 novembre, sur TF1, Jean-Pierre Pernaut a dit qu’il n’y a « plus de place pour les sans-abri, mais les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France ». Que répondez-vous ?

Tout d’abord que je suis scandalisée que le présentateur d’un journal regardé par des millions de personnes en France utilise sa position pour relayer un mensonge et alimenter les tensions, sans que ça ne suscite aucune réaction de la direction de TF1, d’ailleurs… Bien sûr, c’est quelque chose qu’on entend beaucoup, mais je vais être très claire : il n’y a pas de concurrence entre les publics.

Dire que ce qu’on fait pour les migrants, on ne le fait pas pour les SDF, c’est un mythe. On a ouvert des places d’accueil pour les réfugiés, qui sont eux aussi dans l’urgence et la précarité, mais on n’en a jamais eu autant non plus pour l’hébergement des sans-abri, et ce budget vient d’être encore augmenté pour 2017 ! Je suis extrêmement choquée qu’on utilise cet argument pour faire de la manipulation politique. Ceux qui disent ça sont en fait contre la politique d’accueil des réfugiés, et je pense qu’ils seraient aussi contre la politique globale d’aide aux sans-abri. »

Le Dauphiné

Merci à oxoxo

«Voilà, plus de place pour les sans-abri mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France», a dit Jean-Pierre Pernaut dans son JT de 13h sur TF1 ce jeudi 10 novembre.

(…) Buzzfeed

Quand Christophe Barbier explique comment frauder à la Primaire de la Droite ... (BFM TV)
Michel Onfray : "Les médias de masse ont intérêt à cultiver l'imbécillité"

Commentaires

Accueil
Menu
X