Plein ecran

Trump : Jacques Cardoze reconnaît avoir été intoxiqué par les sondages et le discours ambiant

Nov
2016

Jacques Cardoze (Correspondant de France 2 à Washington) : « A titre personnel, et avec d’autres journalistes, on était un certain nombre à croire vraiment à la victoire de Donald Trump. Mais c’est vrai qu’on a été nous-mêmes intoxiqués par le discours ambiant et par les sondages. J’ai fini par ne plus croire du tout que Donald Trump pouvait l’emporter, à cause de ça, à cause de la tonne de sondages qui, tous, disaient qu’Hillary Clinton serait en tête. En tant que journaliste, tu peux pas, quand tu reçois des milliers et des milliers de sondages, prendre en considération le seul et unique qui donne Donald Trump vainqueur. Et ça, c’est un vrai problème, parce qu’on est tous en train de se réveiller ici aux Etats-Unis avec des confrères en train de parler de ça, et on se dit que ceux qui y croyaient cet été en septembre et début octobre, et dont je fais partie, ont fini par se faire intoxiquer, influencer, par le discours ambiant, et je crois que c’est une bonne leçon pour nous tous, et pour l’avenir. »

Millau (12) : la cérémonie officielle du 11 novembre perturbée par des militants antimilitaristes
New York, Los Angeles et Chicago : nouvelles manifestations anti-Trump

Commentaires

Accueil
Menu
X