Plein ecran

Châlons (51) : un Algérien épouse sa cousine de force pour obtenir des papiers français

Nov
2016

Le 13 août 2015 devait être une date heureuse. Un mariage, à Batna, en Algérie. En famille, puisque les deux mariés sont en fait cousins germains.

Cinq jours plus tard – « seulement », remarquera son avocate – la mariée part en France pour poursuivre ses études, à 18ans. Elle habite chez son père à Vitry-le-François, qu’elle n’a rencontré qu’à 14 ans. De lui, elle tient sa double nationalité, franco-algérienne.

Quand elle apprend que son époux cherche à la rejoindre en France, c’est la panique. Elle alerte gendarmerie, préfecture, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles. Son mariage est forcé, clame-t-elle. Leur famille les oblige, et son époux ne veut qu’un titre de séjour. […]

Insuffisant pour convaincre le tribunal, qui a condamné l’Algérien à six mois de prison avec sursis. Il est aussi – et surtout – interdit de pénétrer sur le territoire français pendant une période de dix ans. « Je ne comprends pas, je n’ai rien fait », lâche encore le mari, qui a d’ores et déjà fait part de son intention de faire appel de la décision.

L’Union

Merci à Bobbynette

Cannes (06) : les passagers d'un TER gazés et frappés par une bande, 3 blessés (Màj : 7 interpellations)
Toulouse : excédés, les sapeurs-pompiers se mettent en grève illimitée

Commentaires

Accueil
Menu