Plein ecran

Victoire de Trump : Juppé alerte « les Français » contre « la démagogie », « l’extrémisme » et « le populisme »

Nov
2016

Dans son communiqué de réaction à l’élection de Donald Trump comme 45e président des État-Unis, mercredi 9 novembre, Alain Juppé ne « félicite » pas le successeur de Barack Obama. Tout juste prend-il acte de son accession à la Maison Blanche […]

Aux Français, je veux souligner tous les risques que la démagogie et l’extrémisme font courir à la démocratie et le caractère vital des choix qu’ils ont à faire. Plus que jamais j’appelle au rassemblement et à la mobilisation tous ceux qui se font une ‘certaine idée’ de la République et de la France.

« Démagogie », « extrémisme » : Alain Juppé fait un lien direct entre le résultat de la présidentielle américaine et le contexte de celle qui se tiendra en France en mai 2017. Une alerte adressée à l’ensemble des Français donc, mais tout particulièrement à ceux qui seraient tentés par un vote Front national. Voilà qui ne jette pas les bases d’une franche amitié avec Donald Trump, si le maire de Bordeaux devait entrer à l’Élysée.

Sur BFMTV dans la matinée, Alain Juppé a ajouté que « la réponse n’est pas dans le populisme. Le populisme, c’est mentir aux peuples ». Un commentaire alors plutôt franco-français, mais dont le sens n’aura échappé à personne.

Europe 1

Quand Sarkozy voyait en Trump un candidat "effrayant" qui "ne mérite pas tant d'intérêt que cela"
Trump. Pascal Bruckner : «C'est la vengeance de l’homme blanc, redoutant d’être noyé par les autres communautés»

Commentaires

Accueil
Menu
X