Plein ecran

La dernière de la gauchosphère : « N’apprenons pas aux enfants à faire un bisou pour dire merci »

Oct
2016

Pour venir à bout de la culture du viol, Geneviève Boileau, une maman québécoise, préconise d’apprendre le consentement aux enfants et ce, dès le plus jeune âge.

(…) Quand on demande à un enfant de donner un bisou ou un câlin à la personne qui vient de lui donner un cadeau… On lui apprend à associer les cadeaux à des marques d’affection. Montrons-lui qu’il est suffisant de dire merci.

Quand on détourne les émotions d’un enfant « mais non, ça ne fait pas mal » ou « tu n’as pas peur »… On lui apprend à douter et à se dissocier de son ressenti. Reconnaissons les émotions et les sentiments qui habitent nos enfants.

Quand on insiste un peu trop pour qu’un enfant prenne part à une activité qu’il n’aime pas ou qui lui fait peur, même si on aimerait tant qu’il surmonte les obstacles… On lui apprend que son « non » n’est pas pris en considération. Tenons compte de son opinion, discutons avec lui de l’objet de son malaise et respectons ses préférences et son rythme.

(…) L’Express

En 2016, au moins 323 sans-abri sont morts dans la rue
Exposition : le nouveau visage de la Grande-Bretagne

Commentaires

Accueil
Menu