Plein ecran

Calais : la Jungle en flammes, une « tradition » des migrants selon la préfète (MàJ : témoignage d’un incendiaire)

Oct
2016

Hamid, un Afghan de 30 ans qui disait avoir été de ceux qui ont mis le feu aux abris a déclaré à Reuters: « on se fiche des problèmes que peuvent se produire après cela. Nous l’avons fait parce que nous ne voulons pas rester en France. » a-t-il déclaré. « Nous voulons aller en Angleterre et en Angleterre uniquement. Peu importe si je vais en prison ici ».

Reuters (Traduction FDS)


La Préfète de Calais Fabienne Buccio a expliqué sur BFM TV que c’est une tradition des migrants à laquelle elle est habituée : Quand ils partent, ils mettent le feu. Elle avait pris les devants en prépositionnant les services de pompiers et de secours.

téléchargement (1)

Syrie : « 250 enfants ont été pétris à mort dans des machines à pain »
Coco Tkt, le rappeur modèle, condamné à 5 ans pour braquage

Commentaires

Accueil
Menu
X