Plein ecran

500 manifestants contre l’inauguration d’un bar identitaire à Lille

Sep
2016

Parties de la place de la République vers 17 h, environ 500 personnes manifestent ce samedi après-midi à Lille pour protester contre l’ouverture de la Citadelle, bar identitaire situé dans le Vieux-Lille. Le cortège traverse les rues du centre-ville mais ne pourra pas s’approcher de la rue des Arts.

Le préfet Michel Lalande a en effet décidé, jeudi, d’interdire toute manifestation ou rassemblement autour du bar identitaire, de samedi midi à dimanche (8 h). Cette mesure s’applique dans un périmètre compris entre la place du Théâtre, la rue Faidherbe, la place de la Gare, l’avenue Le Corbusier, la rue des Cannoniers et le boulevard Carnot. Un hélicoptère de la gendarmerie survole d’ailleurs le centre-ville.

Citadelle, le nouveau bar privé et controversé des identitaires, était inauguré ce samedi. Il s’agit de la nouvelle place forte du mouvement de jeunesse Génération identitaire (GI) Flandres-Artois-Hainaut. Le groupe d’Aurélien Verhassel qui défend des thèses classées à l’extrême droite, s’installe dans une demeure flamande. Il en a fait la Citadelle, un bar-estaminet avec ses jeux traditionnels et son décor rétro soigné. Les visiteurs profiteront aussi d’une bibliothèque, de séances de cinéma, cours de boxe de rue, etc.

Outre cette manifestation, une pétition pour la fermeture du bar a été lancée par une militante lilloise et comptait ce samedi plus de 60 000 signatures. Et vendredi, c’est la Ligue des droits de l’Homme qui a réclamé à la préfecture et à la mairie la fermeture du bar.

La Voix du Nord

Cinéma : « Violence en réunion »
Télévision : « Pourquoi nous détestent-ils ? »

Commentaires

Accueil
Menu
X