Plein ecran

Toulouse : le « déséquilibré » Abderamane tente d’égorger un policier, il «en a marre de la France» (MàJ)

Sep
2016

01/09/2016

L’homme qui avait agressé et blessé au couteau mardi après-midi un adjoint de sécurité dans un commissariat du centre-ville de Toulouse (Haute-Garonne) a été mis en examen jeudi pour « tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique » et placé en détention provisoire.

Ouest France

Merci à YOYOFAAA


31/08/2016

Coup de folie ou agression minutieusement préparée? Un homme armé d’un couteau de cuisine a pénétré, hier, en début d’après-midi dans un commissariat du centre-ville de Toulouse. Il s’est jeté sur un jeune adjoint de sécurité qu’il a tenté d’égorger. La victime, dont les jours ne sont pas en danger, a été hospitalisée. Son agresseur a été maîtrisé difficilement. Il est en garde à vue.

Il est 14 h 05 lorsqu’Abderrahmane Amara, 31 ans, arrive une première fois au commissariat du Rempart Saint-Étienne, à côté de la place Saint-Georges. Très calme, il explique à une adjointe de sécurité qu’il vient déposer plainte pour le vol de son téléphone portable. La policière lui explique qu’elle a besoin du numéro de série du téléphone pour enregistrer la plainte. L’homme obtempère et quitte les lieux sans agitation.

Deuxième acte, vingt minutes plus tard.Abderrahmane Amara est de retour devant le commissariat.

La jeune femme qui l’a accueilli quelques instants plus tôt le reconnaît et le laisse entrer sans problème. […] En une fraction de seconde, «sans prononcer aucun mot», précisera le procureur de la République de Toulouse, Pierre-Yves Couilleau, l’homme se jette sur l’adjoint de sécurité qui lui tourne le dos. Armé d’un couteau de cuisine, il lui saute au cou et tente de lui trancher la gorge. Alertés par les cris, d’autres policiers interviennent immédiatement pour secourir leur collègue et maîtriser le forcené. Déterminé, Abderrahmane Amara se débat et tente de voler l’arme de service de sa victime.

Tandis que les policiers tentent de le maîtriser tant bien que mal, l’agresseur s’écrie «J’en ai marre de la France, de ce pays». Il est finalement maintenu au sol et menotté.

Les enquêteurs ont procédé aux constatations d’usage et interrogé les témoins dont les collègues, très choqués, de la victime. Le procureur de la République s’est rendu sur place. Il a ouvert une enquête criminelle pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique. Elle a été confiée au service régional de la police judiciaire. Hier, selon le parquet, «les motivations» de l’agresseur «n’étaient pas cernées».

La Dépêche


30/08/2016



Prétextant un dépôt de plainte, un individu s’est introduit dans le commissariat du Rempart Saint-Etienne à Toulouse (Haute-Garonne) ce mardi vers 14 heures, où il a tenté de s’emparer de l’arme de service d’un fonctionnaire de police, adjoint de sécurité. Faute d’y être parvenu, il a alors sorti un couteau et frappé le policier à la gorge. L’agresseur a été maîtrisé et transféré au commissariat central. L’individu âgé de 31 ans présenterait des troubles psychiatriques. Il aurait attaqué l’adjoint de sécurité « parce qu’il représente la France ».

La vcitime a été transportée à l’hôpital. On ignore la gravité de ses blessures.

Source

Merci à Jesse James

Photos : les rentrées des classes d'antan, de 1945 à 1975
Marseille : Ils kidnappent un jeune homme et demandent une rançon à son père

Commentaires

X
Accueil
Menu