Plein ecran

Terrorisme : «Face à une idéologie fanatique, nous devons réenchanter la nation républicaine»

Juil
2016

Extraits d’une tribune de Frédéric Encel (maître de conférences en questions internationales à Science Po Paris) et Yves Lacoste (professeur de géographie à l’université Paris 8.

Autrefois perçue à gauche comme ringarde ou apanage de l’extrême droite – un non-sens historique absolu ! – la nation en tant que représentation collective est aujourd’hui plus précieuse que jamais […]

Prenons garde de ne pas défendre avec suffisamment de force et de vigueur notre ordre républicain laïc et démocratique ; sous les effets d’une légitime exaspération des Français face au terrorisme, c’est un ordre fascisant et réellement xénophobe qui pourrait bien à terme s’y substituer…

L’islamisme radical, avec l’Etat califal islamique (dit Daech) comme fer de lance, mène une guerre implacable au peuple français. Dans ce contexte grave, il convient de se ressouder autour des mots, valeurs et symboles de la Nation et de la République en évitant les accusations faciles et autres inepties argumentaires. […]

D’abord c’est bien toute la nation française qui est haïe et frappée par les islamistes pour ce qu’elle est – depuis des siècles et du fait de ses valeurs républicaines et démocratiques assumées –, et non pour ce qu’elle fait […].

[…] plusieurs millions de musulmanes et de musulmans participent en effet loyalement de notre modèle et échappent ainsi à leur férule ; on rappellera que trente d’entre eux ont été assassinés sur la Promenade des Anglais le… 14 juillet. Ces citoyens français musulmans ont naturellement toute leur place au sein de la nation et sous l’aile protectrice de la république. Les islamistes, aucune.

Le Monde

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X