Plein ecran

Brexit : Le président de la Commission européenne rencontre « des dirigeants d’autres planètes »

Juin
2016

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, était visiblement sonné ce 28 juin suite au vote des Britanniques en faveur du Brexit. Lors de la séance plénière extraordinaire d’après-Brexit à Bruxelles, il a livré un discours parfois peu intelligible, apparemment désarçonné par le résultat du référendum.

S’il s’est fendu d’une réplique acerbe à destination des eurodéputés de l’UKIP (parti souverainiste britannique) qui l’applaudissaient – “c’est la dernière fois que vous applaudissez ici” –, la suite de son discours était quelque peu décousue.

Ses détracteurs l’ont d’ailleurs interrompu pour le huer lorsqu’il a déclaré : “Je dis que je suis triste parce que je ne suis pas un robot, je ne suis pas le bureaucrate, le technocrate, que…”. Il a également provoqué une salve de rires en affirmant : “Moi, contrairement à d’autres, je ne suis pas un esclave des marchés financiers, mais je les observe” (5 min 40).

Les eurodéputés l’ont enfin complètement perdu lorsqu’il a fait référence aux extraterrestres qui s’inquiètent de la sortie du Royaume-Uni de l’UE (7 min 30, en toute fin de vidéo) : “Ceux qui nous observent de loin sont inquiets. J’ai vu, entendu et écouté plusieurs dirigeants d’autres planètes. Ils s’interrogent sur la voie que l’UE va poursuivre.”

Les Inrocks

Merci à Romain-Guillaume de Mastarte

Venez fêter la rupture du jeûne du Ramadan avec les jeunes communistes de Bobigny
La nationalité française accordée aux Algériens nés avant 1963 (Màj : Amendement retiré)

Commentaires

X
Accueil
Menu