Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Euro : Cantona reproche à Didier Deschamps ses origines franco-françaises. Màj : il assume ses propos

Mai
2016

29/05/2016

Eric Cantona s’explique dans le JDD après la polémique autour de sa chronique où il laissait entendre que Didier Deschamps n’avait pas retenu Karim Benzema et Hatem Ben Arfa pour l’Euro en raison de leurs origines.

« Dans cette période de trouble et de division, j’aurais aimé que toute la France telle que je l’aime et la rêve soit représentée dans cette équipe de France. Pour moi, le football est un formidable vecteur d’intégration et doit servir à unifier et à fédérer. C’est d’ailleurs tout le propos de mon documentaire Foot et immigration.

On a raté cette occasion en ne sélectionnant pas Benzema et Ben Arfa, deux des meilleurs joueurs français. Tout d’abord, je pense que sportivement c’est une erreur et qu’ensuite, ce championnat d’Europe, qui plus est en France, est une fête donc une opportunité extraordinaire pour envoyer un message clair aux extrémistes quels qu’ils soient.

«Et puis, quand je parle des mormons, M. Deschamps devrait se sentir flatté Ryan Gosling est mormon et il est le fantasme de toutes les femmes. Pour ceux qui voudraient faire croire que je verse dans le racisme anti-Blancs, ma réponse n’est que mépris»

Soit dit en passant, à ceux qui voudraient me coller une quelconque étiquette ou qui tenteraient de récupérer mes propos pour servir leurs fins, je tiens à préciser que je ne suis ni encarté, ni le pantin d’une quelconque idéologie et que pour finir je suis athée: je suis et serai toujours un homme libre!

Et puis, quand je parle des mormons, M. Deschamps devrait se sentir flatté Ryan Gosling est mormon et il est le fantasme de toutes les femmes. Et pour ceux qui voudraient faire croire que je verse dans le racisme anti-Blancs, ma réponse n’est que mépris. »

Le JDD


27/05/2016

En accusant sans fondement Didier Deschamps de racisme, Cantona rejoint la horde islamo-gauchiste enfermée dans un univers complotiste. […]

De l’islamo-gauchisme au racisme anti-blanc

En s’en prenant ainsi à Didier Deschamps -qui n’est pas particulièrement sympathique, il n’est pas vain de le préciser- Cantona prend place avec fracas dans la horde islamo-gauchiste, celle qui a théorisé que l’islamophobie est à l’origine de toutes les dérives, y compris le terrorisme islamiste. À partir de cette certitude, tout musulman est une victime ou un innocent. Appliqué au foot, cette démarche perverse autorise Eric Cantona a expliqué sans tressaillir que les mises à l’écart de Benzema et de Ben Arfa répondent aux exigences de l’islamophobie et du racisme anti-maghrébin. En l’occurrence, c’est absurde, mais les islamo-gauchistes, et leur nouvelle recrue Eric Cantona, n’en démordront pas pour autant.

Enfin pour se rallier à la filière « Indigènes de la République » de l’islamo-gauchisme, Eric Cantona ne manque pas d’exprimer un solide racisme anti-blanc. Un monument de stupidités de la part d’un beauf idéologique qu’il interprète à merveille: « Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille ne s’est mélangé avec quelqu’un. Comme les Mormons en Amérique ». Faut-il seulement prendre la peine de commenter et psychologiser un tel monceau de stupidités xénophobes? […]

Challenge


26/05/2016

Dans une interview au Guardian, Eric Cantona avance que Didier Deschamps a peut-être laissé de côté Hatem Ben Arfa et Karim Benzema pour l’Euro, en raison de leurs origines.

Habitué aux déclarations polémiques, Eric Cantona a donné une interview fracassante au Guardian, où il sous-entend que Didier Deschamps aurait mis de côté Hatem Ben Arfa et Karim Benzema pour l’Euro, en raison de leurs origines.

«Benzema est un grand joueur, Ben Arfa est un grand joueur, a d’abord affirmé Cantona. Mais Deschamps, il a un nom très français. Peut-être qu’il est le seul en France à avoir un nom vraiment français. Personne dans sa famille n’est mélangé avec quelqu’un, vous savez. Comme les Mormons en Amérique». «Je ne suis pas surpris qu’il ait utilisé la situation de Benzema pour ne pas le prendre. Surtout après que (Manuel) Valls ait dit qu’il ne devrait pas jouer pour la France. Ben Arfa est peut-être le meilleur joueur en France aujourd’hui, mais il a des origines. Je suis autorisé à m’interroger à propos de ça» a poursuivi l’ancien attaquant de Manchester United.

(…) L’Equipe

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X