Plein ecran

Manipulation médiatique en cours contre le FN ? (Màj)

Mai
2016

BFMTV modifie son article et s’excuse :

[…] ERRATUM: Contrairement à ce qui a été annoncé dans un premier temps, les débordements décrits dans cet article se sont déroulés lors du rassemblement organisé ce dimanche matin par Jean-Marie Le Pen, et non pas lors de celui organisé par le Front national. Quant à l’illustration de l’article, présentant des manifestants aux prises avec les forces de l’ordre la semaine dernière, elle était inadaptée. Nous présentons nos excuses aux lecteurs qui ont pu se voir tromper par nos imprécisions.

Source


1/ Il s’agit du rassemblement de Jean-Marie Le Pen et non de celui du FN

 

Article de BFMTV


2/ L’image utilisée par BFMTV n’a rien a voir ni avec le FN ni avec le rassemblement de Jean-Marie Le Pen

 

Article de BFMTV (Capture complète ici)

Il s’agit d’une photo prise jeudi dernier lors des incidents créés par l’extrême-gauche lors d’une manifestation contre la loi travail (voir ici, 4ème photo)


3/ L’individu déchainé sur la vidéo a un lourd passé de militantisme d’extrême-gauche, pro-migrant et « antisioniste »

Ancien militant pro-migrants

[…] Plus loin, Grégory Pasqueille. Un monument d’engagement. Intarissable. L’œil vif. Il tient un stand fidèlement. Il est toujours là. Le sourire aussi. Les remarques pleines d’humour. Il n’aime pas se mettre en avant et se met en phase avec les curieux qui l’approchent, le questionnent. Avant le « yes we camp », il était avec les Tunisiens échoués sur Paris, pris en tenaille entre la préfecture, l’Etat et la mairie de Paris.[…]

Le Nouvel Obs, 26/05/2011

Grégory, 24 ans, membre du Conseil National de la Résistance, du Comité Résistance Citoyenne, de l’association SÔS SOUTIEN Ô SANS PAPIERS, membre du Comité de soutien à la Coordination des Sans Papiers CSP75 qui occupent la Bourse du Travail depuis le 02 mai 2008, membre du Collectif Jeudi Noir, et enfin membre organisateur du Contre Sommet de l’O.T.A.N qui fêtera cette année le 60 ème anniversaire dont je suis membre organisateur du Contre Sommet qui se déroulera du 01 au 05 avril à Strasbourg…

Source (12/03/2009)

Je me présente, Grégory, 24 ans, je vis dans le 17 ème arrondissement de Paris, je suis né en Pologne, j’ai vécu pendant plus de 15 ans sur Douai dans le Nord de la France (59)…
Je suis Anti Sarkozy, membre du Nouveau Parti Anticapitaliste NPA de Olivier Besancennot dans le 19 ème arrondissement de Paris, membre du Collectif Jeudi Noir (spécialisé dans la réquisition de logements vides), du Collectif l’Appel et la Pioche (spécialisé dans le pouvoir d’achat), membre du Comité de Soutien à la Coordination des Sans Papiers du CSP75 qui occupent la Bourse du Travail (86, rue Charlot Paris 3), membre de l’association SÔS SOUTIEN Ô SANS PAPIERS dont nous demandons la fermeture de tous les Centres de Rétentions Administratives en France et en Europe.

Source (11/02/2009)

Cérémonies du 14 Juillet perturbées par un no-border

[…] Le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer n’aura pas eu le loisir de rencontrer souvent Grégory Pasqueille, âgé de 26 ans. En juin dernier, la juridiction avait ordonné une expertise médicale, le prévenu étant placé sous curatelle.

[…] À Calais, le 14 juillet 2009, les festivités de la Fête Nationale se déroulent, comme partout en France. Natacha Bouchart, maire de Calais, est présente, outre Claude Demassieux, son directeur de cabinet. Les autorités municipales sont occupées à distribuer des friandises et des bâtons lumineux aux enfants… C’est alors que le prévenu intervient, se réclamant de la mouvance No Border, et de proclamer à qui veut bien l’entendre, en insultant : «  Madame le maire ne fait rien pour les réfugiés… Il faudrait des douches pour eux, plutôt que de distribuer tout ça…  ». Natacha Bouchart lui fait remarquer que ce n’est ni le lieu, ni le moment. Il faudrait qu’elle le rencontre un peu plus tard.

La Voix du Nord (06/11/2010) (texte accessible ici)


Me voici, moi Grégory PASQUEILLE, 23 ans, ancien membre sur le Canal Saint Martin avec les Enfants de Don Quichotte. Effectivement, poussé par des gens qui m’ont connu ou peu connu, je suis donc:

CANDIDAT AUX ELECTIONS MUNICIPALES DANS LE DIXIEME ARRONDISSEMENT DE LA CIRCONSCRIPTION DE PARIS…

Voici mon objectif si je réussis à diriger cet arrondissement, effectivement j’en ai que deux:

APPLIQUER ET FAIRE APPLIQUER LES LOIS DE RECQUISITIONS CONCERNANT LE DROIT AU LOGEMENT DATANT DE 1945

MAIS AUSSI ET SURTOUT REPRESENTER EN CONSEIL MUNICIPAL LA PAROLE DES SDF, SANS PAPIERS, ETRANGERS ET AUTRES QUI SONT DANS LA MISERE EN FRANCE ET PORTER AINSI LEURS VOIX

Huffington Post (28/12/2007)


Voir aussi : Un cas extrême : Grégory Pasqueille, passé de la défense des sans-papiers au néo-nazisme


Grégory Pasqueille, qui se présente comme un « résistant » se reconnaissant dans le combat de Pegida, indique à francetv info qu’il bravera l’interdiction de la préfecture. Il compte manifester et espère même démonter des tentes de migrants, samedi. Opération qu’il a déjà réalisée, seul. « Démonter, ce n’est pas forcément tabasser. Il faut faire comprendre aux migrants qu’ils doivent arrêter de squatter ce qui nous appartient », fait-il valoir.

France Tv Info (04/02/2016)

Paris 20e : Rats, moisissure… une école «tombe en ruine»
Nancy (54) : Une étudiante tabassée par un Africain en plein cours (MàJ)

Derniers articles

Commentaires

X