Plein ecran

Un ancien journaliste témoigne sur la « mascarade absurde de Nuit Debout »

Avr
2016

Jérôme Godefroy, ancien journaliste à RTL qu’il a quitté en 2010 , observe le mouvement « Nuit debout » place de la République où il habite.

Depuis plus de trois semaines que je parcours le dallage minéral de la Place de la République à Paris, je prétends connaître assez bien cette agora transformée en gros foutoir par la grâce d’une irruption de colère, avec le concours d’un gouvernement mort de trouille et de journalistes indulgents, trop contents d’avoir trouvé un sujet de reportage pas cher et accessible en métro.
Cet espace public confisqué est devenu la cour de récréation d’idéalistes embrumés, de marginaux crasseux et de casseurs chevronnés.

Chaque après-midi, le souk gauchiste installe ses stands : livres marxistes défraichis, merguez et légumes bio. Les palabres commencent. Un groupe studieux en arrive à la conclusion que le capitalisme, c’est mal. Un autre s’accorde gravement sur la nécessité de réduire les inégalités et d’étrangler les banquiers au passage. Plus loin, des jeunes femmes se sont isolées pour échanger entre elles. Les mâles sont proscrits. Ce serait leur faire injure de croire qu’elles parlent chiffons.

On vote sur tout et rien à mains levées, y compris sur le principe de voter à mains levées. On cite Bourdieu et Badiou comme on récite les psaumes dans un couvent. Un orateur saisit le micro pour dire à l’assemblée attentive : “La masturbation n’est pas interdite par l’Islam”. Ce qui apporte à certains un certain soulagement. […]


Peu à peu, l’atmosphère devient munichoise : je n’évoque pas Daladier mais plutôt la fête de la bière. […]

A l’aube, la place est un dépotoir. Les brigades de nettoyage de la Mairie de Paris entrent en action. Après le déjeuner, les premiers “deboutistes” émergent de leur grasse matinée pour réinstaller leur petit cirque. Et le cycle de la veille reprend de plus belle.
Cela dure depuis plus de trois semaines. […]

Consciencieusement et aux frais du contribuable parisien, Madame Hidalgo envoie chaque jour les équipes de la voirie récurer ce cloaque.
Qui trouvera une issue à cette mascarade absurde ? Et qui gouverne en France ?

medium.com

Merci à cathyB

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X