Plein ecran

Autriche : les patriotes du FPÖ largement en tête au premier tour de la présidentielle (Màj)

Avr
2016

Alexander Van der Bellen (20,4 %), soutenu par les écologistes, est arrivé en seconde position. Or jamais les Verts (Die Grünen) n’avaient, auparavant, réussi à se hisser au second tour d’une élection nationale en Autriche.

Le FPÖ réalise son meilleur résultat à une élection nationale dans ce pays de 8,5 millions d’habitants. C’est même un plébiscite : en remportant 36,4 % des suffrages, Norbert Hofer fait nettement mieux que feu Jörg Haider, ancienne figure de proue de cette formation […]

Le scrutin avait également lieu dans le contexte orageux de l’arrivée des migrants. Le président sortant SPÖ, Heinz Fischer, n’a sans doute pas servi son camp, en affirmant que le nombre des demandes d’asile déposées en Autriche en 2015 « avait dépassé celui des naissances », alimentant la peur de la population, face à des flux que la politique du gouvernement semble incapable de maîtriser, faute de consensus européen.

Dans ce contexte, le second tour, qui aura lieu le 22 mai prochain, paraît bien incertain. Par le passé, jamais un challenger n’a rattrapé un tel retard. Les chrétiens conservateurs, qui ont déjà gouverné avec l’extrême droite entre 2000 et 2006, brisant d’ailleurs à l’époque un tabou en Europe, n’ont pas donné de consignes de vote. [..]

Le Monde


La campagne avait été dominée par la question du droit d’asile

La campagne électorale a été dominée par la question du droit d’asile. Le gouvernement a établi des restrictions drastiques en la matière, l’extrême droite lui reprochant de ne pas en faire assez, et les défenseurs des droits de l’homme trouvant qu’il est allé trop loin.

L’Autriche a enregistré 90 000 demandes d’asile en 2015. Rapporté à sa population (8,58 millions de personnes), c’est un chiffre qui la place parmi les premiers pays d’accueil en Europe.

Le Monde



L’extrême droite est arrivée largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle dimanche en Autriche, les deux grands partis au pouvoir depuis 1945 étant éliminés d’entrée, selon des projections basées sur des résultats partiels et des sondages de sortie des urnes. Le candidat du parti FPÖ, Norbert Hofer, remporterait 36,7% des voix, réalisant le meilleur résultat de ce parti depuis la guerre à une élection nationale en Autriche. Un écologiste, Alexander van der Bellen, et une candidate indépendante, Irmgad Griss, sont au coude-à-coude pour la deuxième place, à respectivement 19,7% et 18,8% des suffrages, selon ces projections. L’Express


 

Rappel : les sondages le voyaient second à 24%

Le candidat social-démocrate Rudolf Hundstorfer (SPÖ) n’est en effet crédité que de 15% des intentions de vote. Celui des conservateurs, Andreas Kohl (ÖVP) n’en rassemble que 11%.  Celui qui est en tête dans les sondages avec 26% d’intentions de vote s’appelle Alexander Van der Bellen. Ancien patron des Verts, il attire une bonne partie de l’électorat de gauche soucieux de faire barrage à son grand rival, le candidat du parti d’extrême-droite FPÖ, Norbert Hofer, crédité pour sa part de 24% d’intentions de vote. France Inter


 

"Angela Merkel est en rupture avec une population qui a peur des réfugiés"
Seine-Saint-Denis : imams et prêtres appellent au dialogue entre les religions

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu