Plein ecran

Calais : jusqu’à 3 mois de prison contre les manifestants identitaires (MàJ)

Mar
2016

14/03/16

Suite à l’action de Calais où Génération Identitaire a occupé trois ponts afin d’en bloquer l’accès aux immigrés clandestins, trois de nos militants ont été condamnés à trois mois de prison ferme et à des amendes pour « faits de rébellion ». Heureusement, le juge n’a ordonné aucun mandat de dépôt, les militants identitaires dormiront donc auprès des leurs ce soir.

Cette action symbolique a duré deux heures, avant que les forces de l’ordre ne délogent violemment nos militants. Au sol et non-violents, ces derniers ont été durement matraqués et gazés comme le prouvent les vidéos que nous avons publiées. Un policier a même avoué devant le tribunal avoir mis deux coups au visage d’un militant pendant son transport vers le commissariat.

La sévérité de la justice socialiste contraste fortement avec sa clémence pour les casseurs d’extrême-gauche et les immigrés clandestins qui font tant souffrir Calais depuis des années.

Nous allons évidemment faire appel de cette décision scandaleuse. Vous pouvez nous aider en participant aux frais de justice en envoyant en cliquant sur ce lien ou en envoyant un chèque à :

Géneration Identitaire



13/03/16


12/03/16


Après 1h30 d’occupation, les 130 militantes et militants de Génération Identitaire qui bloquaient trois ponts pour empêcher l’accès des migrants à la ville de Calais ont été délogés par les forces de l’ordre.

Une fois de plus, le régime socialiste a montré quel était son choix entre les migrants clandestins et les défenseurs des Calaisiens ! Actuellement, 12 courageux militants sont retenus en garde à vue. Nos avocats sont à pied d’œuvre pour les faire relâcher au plus vite.

Le régime socialiste tout comme les illégitimes commissaires « européens » doivent comprendre que les peuples n’entendent plus se laisser faire et que tant qu’ils refuseront de rétablir des frontières – nationales comme européennes – alors ils verront se dresser des barricades.

La seule « relocalisation » des migrants qui vaille, c’est dans leur pays d’origine.

Génération identitaire



Quelque 80 militants de Génération identitaire manifestent ce samedi matin à Calais. Ce rassemblement n’avait pas été annoncé, a déclaré la préfecture du Pas-de-Calais. Ils protestent contre la présence des migrants. Les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les manifestants.

Les manifestants «portent des banderoles, ont enflammé quelques pneus et ont des fumigènes» a indiqué à l’AFP le directeur de cabinet de la préfète Fabienne Buccio, Etienne Desplanques. Selon un communiqué de Génération identitaire, les manifestants sont au nombre de 130 jeunes et ont pris le contrôle de «trois ponts permettant l’accès des migrants à la ville de Calais». Plusieurs d’entre eux ont publié des photos sur leur compte twitter.

Cette action intervient au lendemain de la mise en examen «pour vol avec armes» de cinq hommes soupçonnés d’avoir agressé des migrants à Calais en se faisant passer pour des policier. Fin février, quatre hommes avaient déjà été mis en examen pour l’agression de migrants. […]

Le Parisien

Poutine ordonne le retrait des forces russes de Syrie
"Ce n'est pas Marrakech ou une autre cité du Maghreb, c'est Molenbeek."

Commentaires

Accueil
Menu