Plein ecran

Victoires de la musique : Nekfeu soutient l’islamiste Moussa de Baraka City en direct (MàJ)

Fév
2016


« Prenez Marine Le Pen et libérez Moussa ». Les Victoires de la Musique n’ont pas été seulement l’occasion pour Nekfeu de voir son travail récompensé. L’événement lui a offert aussi la possibilité de livrer un message très politique… en deux temps. Des paroles appréciées par le public qui l’a chaudement applaudi.

La première déclaration engagée a eu lieu lors de son passage sur scène pour interpréter un medley de ses titres. « Prenez Marine Le Pen, libérez Moussa », lance le rappeur au moment d’interpréter On verra. Une référence à un humanitaire français, membre de la sulfureuse ONG Barakacity, détenu au Bangladesh depuis le mois de décembre.

Ce soutien affiché au jeune homme de 28 ans, Nekfeu l’a répété au moment de venir recevoir sa Victoire dans la catégorie « meilleur album de musique urbaine ». « Je voudrais aussi en placer une pour Moussa qui est emprisonné, a lancé le rappeur. C’est un humaniste français, un humanitaire et humaniste, on va dire. »

Nekfeu a rappelé la large mobilisation pour Moussa rassemblée derrière le hashtag #FreeMoussa, expliquant qu’un concert de soutien aura lieu prochainement à Montreuil. Mais l’association à laquelle appartient le jeune homme, Barakacity, est désormais connu pour la polémique lancée par son dirigeant d’obédience salafiste, Idriss Sihamedi, qui a refusé lors d’un passage sur Canal + de condamner les actions terroristes de Daesh.

Le rappeur de 1995 a également souhaité indiquer son engagement pour ceux qui viennent en aide aux migrants. « Je voudrais placer un gros big up à l’association SOS méditerranée qui vient en aide à tous les réfugiés qui s’embarquent et qui meurent en mer », a expliqué Nekfeu, avant de saluer le travail de la Fondation Abbé Pierre. « Ils font un travail formidable, insiste-t-il. J’appelle tous les jeunes à venir faire ce qu’ils peuvent pour les gens qui meurent dans la rue. » […]

BFMTV


Rappel :

Nekfeu : « Je réclame un autodafé pour ces chiens de ‘Charlie Hebdo' »

 

France Inter : "La question ethno-culturelle est décisive pour comprendre les clivages électoraux"
Remaniement : mais que signifie donc ce secrétariat d’Etat à « l’égalité réelle » ?

Commentaires

Accueil
Menu