Plein ecran

Le général Piquemal « regrette » d’avoir participé à la manifestation anti-migrants à Calais

Fév
2016

Arrêté samedi 6 février lors d’une manifestation anti-migrants interdite à Calais, le général Christian Piquemal a vu son procès être reporté en raison de son état de santé. Au micro de RTL, lundi 8 février, l’ancien patron de la Légion étrangère affirme qu’il « regrette » d’avoir participé à ce rassemblement initié par Pegida, le mouvement extrémiste allemand avec qui il « ne partage aucun lien ». « Personnellement, je n’aurais pas voulu les voir sur place. Ils ont une connotation extrêmement négative », assure-t-il.

Président d’un « cercle de citoyens patriotes », le général Piquemal affirme qu’il s’est rendu à cette manifestation « reconnaître les lieux et voir s’il n’y avait pas des solutions pérennes à mettre en place » pour les migrants à Calais. « J’aurais préféré qu’on soit seuls car ça ne se serait pas passé comme ça. On n’est pas racistes, islamophobes ou xénophobes. J’ai commandé la Légion étrangère pendant 5 ans, il y a 140 nationalités dedans. Donc s’il y a bien quelqu’un à qui on ne peut pas reprocher d’être raciste, c’est bien moi », se justifie-t-il.

(…) RTL.Fr

Déchus de leur nationalité française, Karim et Fouad redoutent le retour au Maroc
Bosnie : les musulmans "stigmatisés" par l’interdiction de tous les signes religieux

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu