Plein ecran

Quatremer « Les médias cachent systématiquement l’origine ethnique des agresseurs pour ne pas déclencher le racisme »

Jan
2016

« Je me rappelle d’un article sur une affaire de tournante, tous les noms avaient été changés parce qu’on n’avait pas encore identifié les coupables, les prénoms de l’article étaient tous des Alain, des Marcel, des Frédéric, sauf qu’en réalité c’étaient des Mohamed, des Ahmed, etc. » – Jean Quatremer, journaliste

28 minutes – 15/01/2016

Merci à

Commentaires

X