Plein ecran

« Il n’a pas crié ‘Allah Akbar' » : des habitants du quartier prennent la défense du terroriste

Jan
2016

Plusieurs témoins ont assuré à BFMTV que l’assaillant du commissariat du 18e n’avait pas crié « Allah Akbar ». Un homme a assuré à nos équipes qu’il n’avait pas non plus exhibé d’arme. « Quand il est arrivé, il était très normal », assure-t-il.


Un témoignage contredit par d’autres habitants

« J’ai entendu crier Allah Akbar ». Une habitante, résidant en face du commissariat de police où un homme a été abattu par les policiers à la mi-journée, dans le quartier de la Goutte-d’Or à Paris, livre son témoignage au Parisien.

Nouvel an à Zurich (Suisse) : des femmes attaquées sexuellement par "des hommes à la peau foncée"
Attaque du commissariat de la Goutte d'or : Il se fait arreter alors que skynews devait l'interviewer

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu