Plein ecran

Cologne : «Je croyais que c’était de la propagande d’extrême droite mais c’était bien réel !» (MàJ vidéo traduite)

Jan
2016

Merci à Diberville pour la traduction et les sous-titres


Ivan Jurcevic est un professionnel des rings de sports de combat, devenu acteur et metteur en scène dans des films allemands d’action. Depuis 1989, il est aussi chaque année « videur » à l’entrée de l’Hôtel Excelsior de Cologne le soir du réveillon de Nouvel An. Il était bien placé pour voir le calvaire qu’ont vécu de nombreuses femmes ce soir-là.
Dans une vidéo postée sur son compte Facebook, il raconte que des femmes venaient le supplier de les laisser entrer dans l’hôtel car elles étaient pourchassées par des immigrés qui voulaient les violer.
ivan Jurcevic décrit la nuit d’horreur. Des immigrés crachaient sur les clients de l’hôtel, les frappaient. Ils ont attrapé des gens, les ont tabassés et piétinés. Les policiers étaient en nombre insuffisant pour mettre fin à ces horreurs. Des groupes d’immigrés tiraient avec des fusées en direction des gens, des policiers, des voitures de police, de la cathédrale aussi.
Ivan Jurcevic dit mot pour mot: « Je croyais que c ‘était de la propagande d extrême droite, de Pegida, mais non! C’ était bien réel ! » Il ajoute « Lors du carnaval de Cologne, ça va exploser! »
Ivan Jurcevic a par la suite donné des interviews à la presse sur ce qu’il avait vu.
« Beaucoup sont arrivés sur place en début de soirée avec des bouteilles de bière et d’alcool à la main. La plupart d’entre eux étaient déjà ivres. »
Les clients de l’hôtel qui fument à l’extérieur de l’entrée sont accostés. Ils voulaient s’emparer des femmes.
Il voit des femmes fuir vers lui et le supplier de les aider. Leurs poursuivants suivent et menacent l’entraîneur d’arts martiaux bien connu. «Je fais 1m98 et je pèse 130 kilos. Il ne faut pas me chercher.», dit-il.
Il frappe l’un des assaillants et se retire dans l’entrée de l’hôtel. D’ autres immigrés lui promettent de le tuer.
De l’intérieur, Ivan et les clients de l’hôtel assistent incrédules à des scènes d’une violence inouïe. Des agressions sexuelles, des bagarres au couteau, des gens tabassés…

Blois (41) : un retraité battu à mort sur le parking de la gare (MàJ)
Grande-Bretagne : le calendrier des examens scolaires va s'adapter au ramadan

Commentaires

X
Accueil
Menu