Plein ecran

Les collègiens planchent sur la discrimination (MàJ : « Imaginez que vous êtes un groupe terroriste »)

Nov
2015

08/11/2015

Amélie Hart-Hutasse, co-responsable du groupe histoire-géographie au syndicat SNES-FSU, indique que dans l’académie de Clermont, il y a eu une proposition de séquence pour sensibiliser les élèves à l’importance de la décence [NDLR : le journaliste a probablement voulu écrire « à la défense…], qui est au programme en 3ème.

« L’activité qui était proposée, c’était de diviser la classe en cinq groupes et la consigne qui était donnée aux élèves était : Imaginez que vous êtes un groupe terroriste, ennemi irréductible de la France. Que mettez-vous en place pour la détruire… « , raconte l’enseignante. Le texte a été aussitôt retiré du site, tout comme le scénario sur les préjugés.

07/11/2015

Le 24 avril 2014, Isabelle Péguy, principale du collège Angèle-Vannier de Saint-Brice-en-Coglès (35), a remis les Palmes académiques à Yannick Louis, professeur d’histoire-géographie depuis 26 ans, responsable de l’association AIVM (œuvrant pour une coopération décentralisée avec le Mali).

C’est son incarnation du service public et son altruisme » que la principale a voulu saluer en priorité. « Vous cherchez toujours à mettre en avant le collège et non vous-même… Vous portez un regard positif sur l’élève tout en étant exigeant sur ce que vous attendez de lui », a observé Isabelle Péguy.

Source

D’autres exercices anti-discrimination pour le moins insolites sont également proposés par les académies:

Exemple : « Vous dirigez un supermarché et vous devez recruter un vigile ; vous recevez cinq candidatures et vous devez choisir la personne que vous recruterez. »

Voir les cinq CV joints en annexe présentant les motivations:

– d’un architecte Marocain, d’origine slave, venant d’être naturalisé, timide, mesurant 1 m 55 et pesant 45 kg,
– d’un ancien parachutiste passionné de tir à balle réelles, « sachant repérer les voleurs souvent jeunes, mal habillés, drogués et mal polis, parfois d’origines étrangères« ,
– d’un ancien voleur ayant fait 4 ans de prison et souhaitant se réinsérer,
– d’un retraité de 65 ans passionné de belote,
– d’une assistante maternelle au RSA pesant 145 kg.

Source
_________________________________________________
L’exercice sur les préjugés retiré du site des académies de Rennes et de Nice

Destiné à faire réfléchir sur « les différentes formes de discrimination », l’énoncé a fait bondir certains enseignants. Les académies de Rennes et de Nice ont retiré de leur site internet un « scénario » proposé pour faire débattre les collégiens sur « les préjugés », rapporte Le Parisien, samedi 7 novembre.

« Que le trait soit forcé, on peut l’entendre, mais on ne peut pas brocarder quelque chose sans en avoir discuté, réagit Claude Renucci, la directrice de cabinet du recteur de Rennes, auprès du Parisien. La démarche nous paraissait fondée. Il s’agit de faire débattre les élèves sur le dilemme moral. C’est un chemin pédagogique pour les rendre acteurs, les faire réfléchir sur leurs propres représentations, leurs propres idées reçues. Et il y a un professeur devant eux pour cela. »

[…]
source


05/11/2015

Séquence d’Enseignement moral et civique en classe de 5e.

PREMIÈRE ÉTAPE : LES PRÉJUGÉS NOUS CONDUISENT À L’ERREUR DE JUGEMENT

Je discrimine, tu discrimines, il (ou elle) est discriminé(e)…
Je suis discriminé(e), tu es discriminé(e), il discrimine…

Faire émerger la notion de préjugés (ou de clichés, de stéréotypes).

SITUATION PROBLÈME (OU DILEMME MORAL)

Scénario 1 : (remis aux élèves pour lecture silencieuse)

Un soir, tardivement, tu dois rendre visite à une amie qui habite dans une cité que tu ne connais pas et tu es perdu. Tu arrives sur une place où se trouvent un S.D.F. qui dort sur un banc, une bande de jeunes bruyants qui discutent sur un autre banc. Un homme d’origine africaine en tenue traditionnelle traverse la place, accompagné d’une femme aveugle. À la sortie d’une supérette, il y a une femme d’origine roumaine qui porte un bébé dans ses bras.

Vers qui vas-tu demander ton chemin ?

Qui évites-tu à tout prix ?

Explique ton choix.

Quelques minutes pour répondre individuellement ; comparaison des réponses par groupe de quatre ; classe entière, relevé au tableau des choix de chacun et les justifications.

Le travail de mutualisation des réponses donne lieu à une situation de débat durant laquelle chacun argumente pour expliquer ses choix »

Source

Merci à Marie Antoinette & à Dede la science

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X