Plein ecran

Netanyahou : « C’est le mufti de Jérusalem qui a dit à Hitler de brûler les Juifs »

Oct
2015


Pour le chef de l’opposition Ytzhak Herzog, le PM israélien fait le jeu des négationnistes

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a suscité mardi un tollé, en affirmant que le Grand Mufti de Jérusalem, Mohammed Amin al-Husseini, a été celui qui a fait germer l’idée de l’extermination des Juifs d’Europe dans l’esprit d’Adolf Hitler, rapporte mercredi le quotidien israélien Haaretz.

Dans un discours prononcé mardi devant le Congrès sioniste mondial à Jérusalem, Netanyahou a affirmé que le dirigeant nazi n’avait pas l’intention de tuer les Juifs, mais seulement de les expulser.

Il ainsi décrit une rencontre entre Husseini et Hitler qui a eu lieu en novembre 1941: « Hitler ne voulait pas d’exterminer les Juifs à l’époque, il voulait les expulser. Et Mohammed Amin al-Husseini est allé voir Hitler et lui a dit: +Si vous les expulser, ils vont tous venir ici (en Palestine)+ », a raconté Netanyahou.

« Hitler a alors demandé: +Que dois-je faire?+, et le Mufti a répondu: « Brûlez-les », a-t-il poursuivi.

Les affirmations de Netanyahou ont très vite déclenché une tempête sur les réseaux sociaux, alors que le dirigeant israélien avait fait une affirmation similaire lors d’un discours prononcé à la Knesset en 2012, où il décrivait Husseini comme « l’un des principaux architectes » de la solution finale.

i24news.tv

Du cannabis planté dans un collège à Marseille
Alain Finkielkraut: "Il faut que le peuple français reste majoritaire en France"

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu