Plein ecran

Moscovici : les réfugiés doivent être considérés comme « des investissements »

Sep
2015

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici a estimé lundi à Berlin que les réfugiés arrivant actuellement en Europe devaient être perçus comme « un investissement » potentiellement bénéfique pour la croissance européenne plutôt que comme un fardeau.

« La crise des réfugiés peut être perçue comme une menace, mais cette perception ne devrait pas effacer les bénéfices économiques qui pourraient être générés par un afflux soudain de population« , a déclaré M. Moscovici, lors d’une conférence organisée par le centre de réflexion Bruegel, au ministère allemand de l’Economie.

Le commissaire européen n’a pas caché qu’à court terme, la gestion de l’afflux d’un grand nombre de migrants aurait un « impact budgétaire » pour les pays d’accueil.

« Ce serait voir à court-terme, dans ce contexte, que de considérer les réfugiés, et les migrants en général, exclusivement comme un fardeau à supporter et non comme une ressource » pour des pays européens à la population vieillissante, notamment l’Allemagne, a poursuivi le commissaire européen.

Prenant l’exemple théorique d’un médecin syrien ne pouvant exercer sa profession faute de reconnaissance de sa formation mais qui aurait également du mal à faire chauffeur de taxi, car c’est « une profession régulée dans un certain nombre de pays », Pierre Moscovici a considéré que l’actuelle crise des réfugiés pouvait aussi servir « de catalyseur aux réformes dont le marché des biens et des services a grandement besoin ».

Source

Merci à Clodimir

Hongrie : des migrants manipulent des enfants pour faire face à la police
Calais (62) : Une filière de passeurs afghans démantelée

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu