Plein ecran

Migrants : «une idéologie rance, moisie, perpétuelle référence à une France du repli»

Sep
2015

Pour le cinéaste Romain Goupil, l’inquiétude suscitée en France par les arrivées massives de migrants est un véritable cauchemar. Un cauchemar qu’il nous décrit dans une tribune du Monde.

Militant trotskiste membre de la Ligue communiste, Romain Goupil était responsable du service d’ordre. En 2002 et 2003 il s’exprime en faveur de la guerre contre l’Irak puis fut partisan d’une intervention contre l’Iran. source

J’ai entrevu à la télévision un maire français en costume barré d’une écharpe tricolore froissée, lèvres pincées, visage émacié, débitant d’une voix nasillarde à un réfugié syrien interloqué : « Monsieur, vous n’êtes pas le bienvenu ici… »

J’ai lu l’interview d’un écrivain, penseur, professeur d’une «université populaire» nous expliquant comment faire le tri d’une manière savante entre les damnés de la terre, en appliquant la préférence nationale contre les migrants. […]

Mots après mots, discours après discours. De livres en émissions sur ces livres, ils assènent à l’infini leur équation de haine : étrangers = immigrés = sans papiers = clandestins = indésirables = délinquants = terroristes. L’étranger est un terroriste qui s’attaque à notre mode de vie, notre religion, notre culture, notre modèle social, nos traditions culinaires et vestimentaires.

[…] Il est un « fardeau insupportable », une menace, un risque, qu’il est légitime de repousser coûte que coûte, avec les sections d’assaut idéologique du Front national. Il faut des remparts, des donjons, des frontières. Une France forteresse contre la grande « invasion ».

source

Allemagne : les musulmans radicaux menacent les chrétiens dans les camps de réfugiés (Màj)
Un député québecois veut que les citoyens dénoncent anonymement les conversations «haineuses» privées

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu