Plein ecran

Les Français divisés sur l’accueil des réfugiés (MàJ)

Sep
2015

Il y a six mois, trois familles syriennes se sont installées dans la ville de Joigny, dans l’Yonne, une des villes les plus pauvres de France. Dans les environs, leurs arrivées font débat. Pourtant Joigny est historiquement une terre d’immigration. Pour le maire, il faut désormais expliquer et rassurer la population.

Dans la ville de Champagne-sur-Seine, les habitants sont partagés quant à l’accueil des réfugiés au sein de leur commune. Si certains se disent fiers et heureux, d’autres ne comprennent pas cette décision dans une ville en proie à des difficultés économiques.

Quant à la lecture des différents sondages, on note que les Français y paraissent beaucoup moins « divisés » que ce que veulent bien nous faire entendre les journalistes. Ci-dessous une capture d’écran du sondage du mercredi 9 septembre initiée par Sud Radio :

L'Allemagne accueille difficilement les réfugiés
Rillieux-la-Pape (69) : La mairie aide les jeunes à intégrer le marché du travail

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu