Plein ecran

Chalon-sur-Saône (71) vote la fin du menu sans porc à la cantine (MàJ)

Sep
2015

30/09/2015

Le conseil municipal de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a voté ce mardi soir la fin du menu sans porc dans ses cantines scolaires. Cette mesure, voulue par le maire Gilles Platret (les Républicains), a déclenché une vive polémique, y compris dans son camp. Les opposants à cette initiative sont appelés, à l’initiative du Parti communiste, à se rassembler en fin de journée devant l’hôtel de ville.

Sur les 43 conseillers municipaux, seuls les 7 élus d’opposition de gauche ont voté contre et un élu MoDem de la majorité s’est abstenu.

Absente, la première adjointe UDI Isabelle Dechaume a expliqué dans un communiqué s’être «mise en retrait», n’ayant pas «la même approche» de la laïcité que celle proposée par le maire Les Républicains Gilles Platret. L’élue a cependant estimé ne pas « remettre en cause l’unité » de la majorité municipale.

La mention «avec» ou «sans porc» faisait «entrer des considérations religieuses dans des lieux où elles n’avaient pas leur place», a expliqué le maire, affirmant vouloir «revenir à la neutralité de l’organisation du service public de la restauration scolaire».

M. Platret avait annoncé mi-mars qu’il mettrait fin dès la rentrée de septembre à la distribution des menus sans porc dans les restaurants scolaires, déclenchant une vive polémique y compris dans son propre camp. Cette décision a fait l’objet d’une délibération en conseil municipal pour entrer définitivement en vigueur.

Selon le maire, la pratique des menus de substitution impliquait un «fichage confessionnel qui ne dit pas son nom et ce soir, nous y mettons un terme».

A l’extérieur de l’Hôtel de Ville, quelques dizaines de personnes, répondant à l’appel du Parti communiste, s’étaient rassemblées pour dénoncer le vote de cette mesure tandis qu’un public fourni s’était pressé dans la salle du conseil municipal, huant ou applaudissant l’intervention du député PS et conseiller municipal d’opposition, Christophe Sirugue. […]

source

14/08

L’avocat franco-algérien Karim Achoui dénonce une « volonté politique de radicalisation ».

Invité de BFMTV ce jeudi, Karim Achoui est revenu sur la volonté de la mairie de Chalon-sur-Saône de supprimer les menus de substitution au porc dans les cantines de la ville. L’avocat, fondateur de la Ligue de défense judiciaire des musulmans, avait intenté un recours en référé contre cette décision, recours rejeté ce jeudi par la justice. « J’ai bien compris que derrière la volonté du maire, il y avait une volonté politique de radicalisation, de confusion dans l’esprit. Nous sommes dans une instrumentalisation de cette laïcité« , a estimé l’avocat franco-algérien. « La laïcité, c’est respecter les religions de chacun« , a-t-il jugé.

Karim Achoui a été radié du barreau de Paris. Il est actuellement inscrit au barreau d’Alger. (Source)

BFMTV


La mairie de Chalon-sur-Saône va servir, à la rentrée 2015, des menus sans porc dans ses cantines. Le tribunal administratif de Dijon a rejeté, jeudi 13 août, le référé qui s’opposait à cette décision prise par le maire (Les Républicains) de la ville, estimant « qu’il n’y avait pas urgence à statuer« .

Saisi en référé par la Ligue de défense judiciaire des musulmans présidée par l’avocat controversé Karim Achoui, le tribunal « vient de rejeter le recours dirigé contre la fin des menus de substitution à Chalon.

Dans sa décision, dont l’Agence France-presse a obtenu copie, le tribunal a considéré que, dans la mesure où aucun repas contenant du porc ne sera servi avant le 15 octobre, « l’accès aux services de restauration scolaire de l’ensemble des usagers, y compris les enfants de confession musulmane, ne paraît pas compromis ». La condition d’urgence, qui justifie la procédure en référé, « n’apparaît dès lors pas remplie », ajoute-t-il.

« Première victoire pour la laïcité ! », s’est tout de même réjoui le maire de la ville, Gilles Platret, sur son compte Twitter.

BFMV

Merci à Jean Duvoillage.

Etat Islamique : une fille de gendarme devenue égérie djihadiste (Màj)
Race blanche : les prétendus gaullistes ont-il lu De Gaulle ?

Commentaires

X
Accueil
Menu