Plein ecran

Paris des années 50 : « Si Paname m’était conté »

Août
2015

Le dernier film documentaire de Patrick Buisson est consacré au Paris disparu des années 50. Au cours de la décennie 1960-1970, la capitale a connu l’une des plus grandes métamorphoses de son histoire. Le changement du paysage urbain s’est accompagné d’un changement de peuplement, mettant fin à dix siècles de mixité sociale. Diffusion sur la chaîne Histoire en octobre 2015.

C’est cette ville disparue que le film Si Paname m’était conté restitue à travers les images, les bruits, les chansons et les témoignages des écrivains de l’époque : Simenon, Calet, Blondin, Aragon, Dimey, Prévert, Fallet, Giraud, Malet, Simonin, Audiard, Boudard, Le Breton mais aussi Ferré, Brassens, Mouloudji, Piaf, Patachou, Morelli, Les Frères Jacques etc…

Extraits et nouveau montage d’un film de la RATP vantant les mérites du « nouveau métro sur pneus » avec surtout des prises de vue sur le métro et Paris à la fin des années 50 :

Si Paname m’était conté est d’abord un hommage au petit peuple parisien, gouailleur et frondeur, malicieux et irrévérencieux, broyé par les mâchoires d’acier des aménageurs de territoire et le sinistre laminoir de la modernité. Des marchandes de quatre saisons aux bistrotiers, concierges et vitriers, marchands de marrons, crieurs de journaux, musiciens des rues, ménagères, mendiants et clochards, revivent l’espace de ce film appuyé sur la littérature, le cinéma et la chanson de l’époque. On regrettera l’absence totale d’images sur la vie chrétienne parisienne des années 50, avant le grand chambardement iconoclaste des années 60…

Patrick Buisson rend hommage à ce petit peuple parisien, qui faisait de la mixité sociale comme M. Jourdain faisait de la prose, avant le grand remplacement, le génocide culturel de la fin du XXe, qui, comme le disait Buisson lors de la diffusion du film en avant-première, croyait trouver sous les pavés la plage et n’a trouvé que… Paris-plage.

Source

Merci à Stormisbrewing

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X