Plein ecran

Tommy Robinson accuse les autorités pénitentiaires d’avoir volontairement mis sa vie en danger

Juil
2015

L’ancien responsable de l’English Defence League, Tommy Robinson, accuse les autorités pénitentiaires d’avoir mis sa vie en danger en le plaçant dans une « aile de la prison pleine de musulmans » et dans laquelle sa tête a été mise à pris.

(…) Il a déclaré au Huffington Post UK qu’il représentait le « plus beau trophée pour tout musulman voulant se faire un nom dans la prison », il a averti les responsables de la prison du danger qui pesait sur lui.

« Le risque était évident dès mon arrivée. » a-t’il déclaré. Les prisonniers le conspuaient et certains l’ont averti : »T’es mort, mec… ça circule partout depuis hier soir. »

(…)

On lui a dit qu’il allait être aspergé d’eau bouillante et de sucre sur le visage, « ça arrache littéralement le visage », et qu’une prime pour avoir sa peau était mise en jeu : un portable, du cannabis et 500£.

Le type a ajouté que « honnêtement, à ce prix là, même un non-musulman voudrait s’en charger. »

Robinson déclare avoir entendu qu’un jeune homme et un autre homme, un Somalien selon lui, avait accepté le « travail ». Il ajoute qu’il était dans la même aile que Mohammed Hussain, 22 ans, Fahim Khan, 20 ans, et les frères Javed et Rubel Miah, âgés de 21 et 19 ans, qui ont été condamnés le mois dernier à la prison à vie pour meurtre. Robinson a identifié un de ces hommes comme étant impliqué dans la mise à prix de sa tête.

Un jour, alors qu’il venait de reconnaître le Somalien derrière une porte où il pouvait y avoir de l’eau bouillante, Robinson a décidé de ne « pas lui laisser la moindre chance » et l’a assommé alors qu’il sortait avec une coupe bleue dans les mains.

(…)

Huffington Post UK

Eglises transformées en mosquées : "Le refus de se plier aux repères identitaires de la société d'accueil"
Terrorisme : plus de 2.000 clandestins nigérians expulsés jeudi du Cameroun

Commentaires

Accueil
Menu