Plein ecran

France Inter : François Rollin renvoyé. Pas assez «bien-pensant» pour Patrick Cohen ? (Màj Vidéo)

Juil
2015

François Rollin, qui était en charge d’un billet hebdomadaire dans la matinale de Patrick Cohen, sur France Inter, vient d’être évincé. Le chroniqueur explique comment il a appris la nouvelle et pourquoi il estime avoir perdu sa place.

Pain de Campagne par François Rollin (France Culture – émission du 13/09/2011)

(Merci à bank run)


Mais je crains de n’être pas assez bien-pensant pour lui. Je ne suis pas l’homme de l’indignation sur commande, je ne vomis pas dès qu’on prononce le nom de Marine Le Pen, je ne dénonce pas à chaque seconde le harcèlement policier dans les banlieues, je n’agite pas à chaque instant le spectre de l’amalgame et de la stigmatisation… d’autres font ça bien mieux que moi, et s’inscrivent ainsi mieux dans le moule.

Après une année tout à fait paisible durant laquelle je n’ai eu que des retours agréables et flatteurs de la hiérarchie, on m’a appris que je ne convenais plus à la matinale de France Inter animée par Patrick Cohen.

Et on a attendu une bonne dizaine de jours après la dernière émission pour m’en faire part.

Les raisons qui ont été avancées étaient risibles (ce sont les mêmes qu’un de mes zélés collaborateurs a postées dans un message Facebook, que j’ai fait supprimer lorsque j’en ai eu connaissance, afin de ne pas jeter d’huile sur le feu) : que je copiais François Morel, en moins bien et en moins drôle et que ça n’avait pas la qualité et la portée d’une Nicole Ferroni. […]

Dans mon cas, il est difficile de savoir qui est à l’origine de la décision. Quelque chose me dit que Laurence Bloch n’a fait que relayer une décision de Patrick Cohen, lequel ne m’a, étrangement, pas dit ni écrit le moindre mot.

C’est un brillantissime commentateur, un journaliste très sérieux, et j’ai été ravi de travailler pour sa Matinale. […]

source

Saint-Maximin (60) : roué de coups par Nabil et Abdallah pour 1000€
Eté 2015 : Tour de France de la "racaillisation" des piscines publiques

Commentaires

Accueil
Menu