Plein ecran

21 avril 2002: lorsque les Guignols donnèrent Le Pen au 2nd tour pour tenter d’invalider le résultat…

Juil
2015

Après avoir failli divulguer les résultats en 1995, les marionnettes de latex sautent le pas en contournant la loi, dans l’espoir de faire invalider le scrutin. Pari perdu.

Les Guignols premiers sur l’info. A 19h45, le 21 avril 2002, ils annoncent la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle, 15 minutes avant la clôture des derniers bureaux de vote en France. Un geste totalement illégal: l’article L52-2 du code électoral dispose qu’en cas d’élection générale, aucun résultat ne doit être communiqué avant l’heure de fermeture du dernier bureau de vote en France métropolitaine, soit 20 heures.



L’équipe des Guignols en était bien consciente. Dans l’émission Un jour, une heure de Laurent Delahousse diffusée le 14 janvier 2007, Bruno Gaccio, ex-auteur des Guignols, affirme avoir appris l’information vers 18h55 et eu la confirmation vers 19h05 :

« Nous nous réunissons et nous nous disons très consciemment: “On va annoncer le résultat avant pour voir si on peut faire invalider ce résultat ». »

En vain. Le résultat est bien validé. «L’idée des Guignols était compliquée. Il aurait fallu que leur action soit vraiment décisive pour que le Conseil constitutionnel invalide l’élection», analyse Daniel Boy, directeur de recherche au Centre d’étude de la vie politique française, le centre de recherche de Sciences Po.

 […]

slate.fr

Nantes (44) : un homme blessé par balle au Breil
Mémona Hintermann (CSA): «Voir qu’un médecin s’appelle Ahmed dans une série, oui, ça aide»

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu