Plein ecran

Marseille : le clandestin-cambrioleur se fait un barbecue dans le jardin de sa victime

Juin
2015

Il y a des cambrioleurs qui ne redoutent plus rien. Ni la peur du gendarme, ni la morsure du chien qui viendra les clouer au sol, ni même le coup de fusil définitif du propriétaire exaspéré. Un dernier événement en atteste, même s’il a laissé pantois les services de police. Il est 22 h 30, dimanche soir, lorsqu’une femme de 64 ans, qui habite une maison individuelle traverse de la Sartan, à Malpassé (13e), regagne son domicile en compagnie de son fils.

Elle découvre alors qu’on a cassé un carreau, tordu un bout de grillage et qu’un désordre relatif s’est installé dans son habitation. Elle en conclut qu’un visiteur a profité de leur absence pour les cambrioler. Elle parcourt quelques mètres et se rend compte qu’un inconnu se trouve encore dans le jardin. Loin de se sentir effrayé, l’individu en question est tranquillement affairé à se préparer un barbecue avec ce qu’il a trouvé dans le réfrigérateur. Autour de lui, les bijoux, les effets personnels qu’il a dérobés un peu plus tôt dans la demeure. Finalement, c’est le fils qui va réussir à le ceinturer, tandis que la mère alertera les services de police.

D’origine syrienne, « le suspect, en séjour irrégulier en France, ne s’est pas montré particulièrement virulent, ni agressif », raconte un des enquêteurs. Le barbecue doit attendrir les délinquants… Dans la maison, la cheminée était même allumée. A-t-il aussi ravivé cette flamme-là ? Pour un peu, il se glissait dans les charentaises et invitait les propriétaires chez eux.

Source

Wattrelos (59) : Interpellation mouvementée de trois individus
Calais : "Apocalyptique". Tensions vives ce mercredi entre des CRS et des centaines de clandestins.

Commentaires

X
Accueil
Menu