Plein ecran

Arno Klarsfeld : « Sur 100 personnes qu’on voit sur les bateaux, 90 n’obtiendront pas le statut de réfugié. Sur ces 90, 4 seront rapatriés. »

Juin
2015

« Le problème est qu’il y a un flot de personnes qui rentrent, ce ne sont pas tous des réfugiés. Ce n’est pas parce qu’on vient d’un pays en guerre que la Cour nationale du droit d’asile ou que l’OFPRA décident d’accorder le statut de réfugié. Sur 100 personnes qui rentrent, qu’on voit sur les bateaux, il y en a 90 qui n’obtiendront pas le statut de réfugié parce que ce sont des gens qui viennent en France, ou en Europe, pour chercher une vie meilleure. Sur ces 90 personnes qui n’obtiendront pas le statut de réfugié, disons, quatre seront reconduits à la frontière. Tous restent. (…) Il faudra trouver des solutions innovantes. (…) Il va falloir faire un tri entre ceux qui sont vraiment demandeurs d’asile et ceux qui ne sont pas demandeurs d’asile, une sorte de porte-avions au milieu [de la mer] où ceux qui seront refusés seront rapatriés. » – Arno Klarsfeld

Invités :
– Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de Gauche
– Catherine de Wenden, directrice de recherche au CNRS, docteur en science politique de Sciences Po
– Arno Klarsfeld, ancien président de l’Office français de l’immigration et de l’intégration, avocat et membre du Conseil d’État
– Aurélien Legrand, directeur de campagne de Walleyrand de Saint Just pour l’Ie-de-France.

Émission dans son intégralité :

Ça vous regarde – LCP (10/06/15)

Source

Merci à Radicelle

Tourcoing/fête de la musique : Pas de Boudin&Chansons pour ne pas choquer les musulmans (MàJ vidéo)
Tranche de vie devant Dia à Marseille

Commentaires

Accueil
Menu
X