Plein ecran

Procès Forsane Alizza : Ils voulaient tuer un animateur de Fdesouche, ils en rendent coupable notre blog

Juin
2015

08/06/15

(…) Celui qui se fait appeler cheikh Abou Hamza balaye : «Nous faisions des actions provocantes en réponse à des sites fachos comme FdeSouche [site d’inspiration identitaire animé par Pierre Sautarel, ndlr]. En France, les musulmans sont victimes de discriminations insupportables. Moi et ma famille recevons en permanence des menaces de mort. Je suis un homme, je suis pour la légitime défense, je ne suis pas antisémite, je ne suis pas un terroriste, mais je ne laisserai jamais une femme musulmane se faire agresser au motif qu’elle porte le voile ou le niqab.» Le tribunal coupe : «Votre stratégie ne risque-t-elle pas de mettre de l’huile sur le feu ? Est-ce vraiment la bonne réponse aux fachos ?» Achamlane ne se débine pas : «Je ne me suis pas réveillé d’un coup à 34 ans. J’observe depuis de longues années la société française et je m’aperçois que l’islamophobie est partout mais demeure impunie. Nous, nous voulons juste manger ce qu’on veut, nous habiller comme on veut, voyager où on veut, mais c’est impossible. En France, on est stigmatisés. Alors, à force, on s’est organisés.» (…)

Libération



Le procès du groupe islamiste Forsane Alizza s’ouvre ce lundi à 13 h 30 au tribunal correctionnel de Paris. Au bout des trois prochaines semaines, les juges devront établir si oui ou non ces anciens agitateurs du web s’apprêtaient à prendre les armes.

(…) Des cibles allant de Fdesouche à Libération

A la suite de leur arrestation, les enquêteurs ont trouvé plusieurs armes, allant du pistolet à la l’AK-47. Surtout, sur l’ordinateur de l’”émir” du groupe, un Nantais âgé de 37, les autorités tombent sur un fichier nommé “cibles“. Selon eux, c’est la preuve que le groupe s’apprêtait à passer à l’action.

“J’ai été contacté par la DCRI environ un an après leur arrestation. Ils m’ont indiqué que je figurais parmi les cibles de Forsane Alizza,” nous explique Fabrice Robert. Aux côtés du leader du Bloc Identitaire, on retrouve des cibles aussi variées que l’administrateur de Fdesouche, le giron de la fachosphère, cinq magasins Hyper Cacher en région parisienne ou encore le quotidien Libération.

(…) Les Inrocks

Migrants : Besancenot se prend une droite par un CRS
Ivre, il agresse un prêtre en soutane à Antibes

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu