Plein ecran

[Rediff] Charles Consigny : « Lily, une chanson qui met la France en accusation : j’en ai assez de ce genre de discours francophobes qui sont couramment tenus dans des studios de radio et de télévision »

26/06

01-06-2015



Pierre Perret était l’invité au Grand Oral Des Grandes Gueules. A cette occasion, notre Grande Gueule Charles Consigny a évoqué la polémique que la chanson ‘Lily’ cette chanson qui raconte l’histoire d’une enfant immigré arrivant en France, avait été choisie en tant que sujet du bac de français en 2005. Ce choix avait, à l’époque, été dénoncé par Alain Finkielkraut et Eric Zemmmour. Charles Consigny défend donc leur position car selon lui, les paroles qu’elle contient dépeignent un pays raciste et mettent en accusation la France. Une autre GG présente dans l’émission, Mourad Boudjellal; Président du Rugby club toulonnais, intervient à son tour pour défendre Pierre Perret, en rappelant le passé de son propre père, lui même issu de l’immigration.

Pierre Perret est un des rares contemporains dont le nom a été attribué à des établissement scolaires (19 établisssements), les chanteurs Henri Dès (15) et Yves Duteil (12), ou le photographe Yann Arthus-Bertrand (6).

Je comprends que Finkielkraut et Zemmour aient blamé que la chanson Lily [de Pierre Perret] ait été un sujet de bac Français – Charles Consigny

Qu’on ait donné la chanson ‘Lily’ au bac de Français, je trouve cela honteux !

C’est une chanson qui décrit une France très raciste. On ne propose pas aux élève quelque chose qui met la France en accusation de cette manière.

Extraits de la chanson

On la trouvait plutôt jolie, Lily
Elle arrivait des Somalies Lily
Dans un bateau plein d´émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré
Vider les poubelles à Paris
Elle croyait qu´on était égaux Lily
Au pays de Voltaire et d´Hugo Lily
Mais pour Debussy en revanche
Il faut deux noires pour une blanche
Ça fait un sacré distinguo […]

Ne sommes pas racistes pour deux sous
Mais on veut pas de ça chez nous […]

Source

Merci à natacha3

La police évacue des migrants occupant un bâtiment de l’université Paris 8 : saccages, slogans anti-France sur les murs
Gironde (33) : grève des agents d’accueil de 10 agences CPAM qui dénoncent une montée de la violence

Commentaires

Les commentaires n'engagent que leurs auteurs.

Accueil
Menu
X