Plein ecran

Du fer à la finance : L'empire Wendel

Mar
2015

La dynastie Wendel, fleuron de la sidérurgie française au XIXe siècle, a survécu à tous les bouleversements économiques depuis la première révolution industrielle. Avec la crise de la sidérurgie dans les années 1970, l’empire lorrain des Wendel est nationalisé. Ses dettes sont rachetées.

L’État français lui laisse ses participations financières dans quelques entreprises rentables. La dynastie confie alors son destin au baron Ernest-Antoine Seillière, qui transforme le groupe industriel en un empire financier.

Celui-ci transforme radicalement la stratégie familiale et modifie le groupe industriel en un empire financier. Dans le même temps, il prend la tête du Medef et participe ainsi à tous les niveaux au mouvement de financiarisation de l’économie française.

A travers la saga des Wendel, Patrick Benquet décortique parfaitement la mutation d’un capitalisme industriel volontiers paternaliste en un capitalisme sans foi ni loi, dont le seul dessein est d’enrichir grassement ses actionnaires.

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X