Plein ecran

« Permaculture : Ré-cultivons des réponses simples ! »

Août
2014

Dans l’Eure, en Normandie, rencontre avec Charles Hervé-Gruyer et son épouse, Perrine, créateurs de la Ferme biologique du Bec. Ils nous exposent les principes de la permaculture dans l’agriculture et nous donne leur vision sur des micro-fermes permaculturelles.

La permaculture consiste en une exploitation hyper intensive d’une surface de sol restreinte, sans machines ni apport chimique issu du pétrole. Il s’agit de mettre au travail l’extraordinaire réseau de relations qui existent entre tous les petits organismes – bactéries, champignons, vers, insectes – qui fabriquent l’humus et rendent possible la croissance des plantes cultivées.

Charles Hervé-Gruyer compare l’agriculture moderne avec les pratiques primitives du néolithique: à cette époque, les sols étaient défrichés par le feu, puis abandonnés après quelques décennies d’exploitation. L’agriculteur d’aujourd’hui fait bien pire: il utilise 12 calories d’énergie fossile pour produire 1 calorie de nourriture, gaspillant des ressources que la nature a mis des dizaines de millions d’années à élaborer.

A contrario, une surface de 1000 m2 exploitée en permaculture produit autant qu’une suIperficie de 1 ha en maraîchage conventionnel, des rendements qui sont actuellement objet d’étude de l’INRIA et d’AgroParis Tech.

L’expérience de Charles Hervé-Gruyer lui permet de proposer un modèle de société dans lequel un grand nombre de personnes partageraient leur activité productive pour moitié entre une profession de spécialiste – informaticien, enseignant, fonctionnaire … – et l’exploitation d’une micro surface cultivée en permaculture, satisfaisant ainsi notre premier besoin vital qui est de se nourrir.

Via Plus Conscient

Benyamin Netanyahou : "Nous allons continuer l'opération" à Gaza (+ vidéo)
Agression d'un campement de migrants à Rennes

Commentaires

Accueil
Menu
X