Plein ecran

Affaire Irvoas : Etienne Baldit du Lab d’Europe 1 en flagrant délit de désinformation

Mai
2015

Lu sur le Lab :

La famille Irvoas

Quant à Jean-Claude Irvoas, lui aussi cité par l’élue FN, il s’agit d’un salarié de l’éclairage urbain, décédé en octobre 2005 après une altercation avec trois personnes à Epinay-sur-Seine. Un drame que l’extrême droite avait alors tenté de récupérer pour crier au racisme antiblanc, « alors que trois des quatre individus concernés sont d’origine européenne« , écrivait en 2010 Le Figaro. FdeSouche, site internet d’extrême droite, a par ailleurs publié un *article* similaire au tweet de la députée frontiste, ce 18 mai, intitulé « N’oubliez pas Jean-Jacques Le Chénadec et Jean-Claude Irvoas, les vraies victimes des émeutes de 2005 ».

Le Lab

La vérité

Les familles des coupables et leurs avocats

En 2007, à Bobigny, la cour d’assises de Seine-Saint-Denis avait condamné à quinze ans Benoît Kusonika , seul accusé à reconnaître avoir frappé Jean-Claude Irvoas. Samba Diallo et Icheme Brighet avaient été condamnés à douze ans et Sébastien Béliny, qui a purgé sa peine, à deux ans ferme pour complicité.

Le Parisien

Benoit Kusonika est franco-congolais, Sébastien Béliny est antillais, Samba Diallo, franco-sénégalais, et Ichem Brighet, franco-algérien

Lima et après ?
Zyed Et Bouna : Les réactions sur Twitter suite à la décision de justice (Màj)

Commentaires

Accueil
Menu
X