Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Pouilly-en-Auxois : le maire invite les clandestins à manger des crêpes dans un hôtel 4 étoiles (MàJ vidéo)

Fév
2015

10/02/15

09/02/15


07/02/15

Trente demandeurs d’asile s’installent actuellement dans l’ancien bâtiment de la gendarmerie nationale à (1520 habitants environ).

Comme tous ses camarades, Abdelsalam est invité à manger des crêpes ce dimancheau château de Chailly. Bernard Milloir, maire de Pouilly, a promis «de les emmener, avec ma propre voiture si besoin».

Abdelsalam a 29 ans. Il est Tchadien. Il fait partie de la trentaine de demandeurs d’asile qui s’installe actuellement dans l’ancien bâtiment de la gendarmerie nationale à Pouilly-en-Auxois. Ils viennent du Tchad, d’Irak, du Pakistan, du Congo ou d’Erythrée. Neuf nationalités différentes qui vont devoir apprendre à vivre ensemble dans des appartements propres mais pas encore complètement meublés.

Chaque demandeur d’asile touche une allocation temporaire d’attente d’environ 11 € par jour, avec laquelle il doit se débrouiller pour se vêtir, se nourrir, se déplacer… La plupart ne se connaissaient pas avant d’arriver à Pouilly-en-Auxois. Ils sont désormais quatre ou cinq par appartement, installés par affinités. […]

Dans son récit d’exil, il y a aussi des blancs, des trous, des silences. Abdelsalam dit qu’il est « passé par la Libye », avant de « remonter jusqu’à Calais » puis d’arriver à Pouilly. Quand on insiste un peu, il lâche qu’il a quitté le Tchad « à cause des problèmes sociaux », puis s’abrite derrière un lapidaire : « C’est le destin qui nous a amenés ici ». […]

Comme tous ses camarades, Abdelsalam est invité à manger des crêpes ce dimanche au château de Chailly. […]

 

Source

Merci à Who is Who

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X