Plein ecran

Aymeric Chauprade :«Himmler avait deux fétiches sur son bureau : Mein Kampf et le Coran»

Jan
2015


LCP – 21/01/15


«Himmler lui-même avait deux objets fétiches sur son bureau, Mein Kampf et le Coran», affirme l’eurodéputé frontiste dans une nouvelle intervention polémique. Il a été suspendu de son poste de chef de la délégation FN à Bruxelles.

Ni la perspective d’une plainte déposée par SOS Racisme, ni le désaveu cinglant de la présidente de son parti n’ont amené Aymeric Chauprade à jouer l’apaisement. Invité ce jeudi de LCP, il a réaffirmé les propos tenus dans une vidéo du 15 janvier dernier, intitulée «La France est en guerre», qui fait l’objet d’une forte polémique depuis une semaine. Il y fait notamment une comparaison avec entre la situation actuelle et la montée du nazisme dans l’Allemagne des années 30.
Dans un extrait vidéo d’une émission qui doit être diffusée ce jeudi soir à 21h30, le député européen fait face à une élue socialiste allemande et aborde le sujet de Pegida, du nom de ce mouvement anti-islam né en Allemagne en octobre 2014. Un mouvement qui partage avec Aymeric Chauprade une inquiétude certaine à l’égard de l’islam et qui est accusé de favoriser l’amalgame entre musulmans et islamistes radicaux. «Je n’ai pas entendu des gens de Pegida qui parlaient des musulmans en général», défend-t-il, rapidement contredit par la députée allemande. Il ajoute dans l’extrait concerné: «A propos de Pegida, c’est très injuste de dire qu’il s’agit d’une sorte de renaissance d’un nazisme».

(…) Le Figaro

Christophe Guilluy : «Il faut accepter l'idée qu'une société multiculturelle soit de fait une société sous tension»
Orléans : Yilmaz harcelait et menaçait de mort son ex-compagne

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu