Plein ecran

« La France doit assumer qu’elle est un pays musulman »

Jan
2015

Article du journaliste du Monde Soren Seelow journaliste du Monde sur le « retard français dans la lutte contre l’extrémisme ». Il s’appuie sur un rapport remis fin décembre à la Fondation d’aide aux victimes du terrorisme, Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire au ministère de la défense

La France doit par ailleurs assumer qu’elle est un pays musulman et participer à la modernisation de la pensée coranique, à travers la création d’un institut de théologie islamique. Elle est légitime dans la revendication d’un siège à l’Organisation de la coopération islamique pour faire valoir ses droits : « Avec six millions de musulmans, elle peut se considérer comme le porte-parole d’un communauté plus significative qu’un tiers des Etats membres. »

La dernière vague d’attentats en est une illustration tragique. La lutte antiterroriste à la française, appuyée sur la législation la plus intrusive d’Europe et l’efficacité des services de renseignement, n’a fait que retarder l’inévitable. Faute d’avoir traité politiquement la montée du fondamentalisme islamiste, les gouvernements successifs ont opposé une réponse exclusivement sécuritaire à sa manifestation terroriste. […]

Toute politique doit reposer sur une définition sans ambiguïté de son objet. Le rapport préconise donc de bannir l’expression « terrorisme international », formule creuse au regard de la diversité de ces mouvements. Il rejette également le terme d’« islamisme », afin de casser le sentiment de stigmatisation des musulmans. […]

Le Monde

Histoire : Quand le terrorisme était une valeur républicaine
Lassana Bathily, "héros" de la prise d'otage à l'Hyper Cacher, naturalisé français (MàJ vidéo)

Commentaires

Accueil
Menu
X