Please disable your adblock and script blockers to view this page.
Plein ecran

Créteil (94) : vol et viol sur fond d’antisémitisme (MàJ Ladji, Yacine et Omar incarcérés )

Déc
2014

24/12/14

Couple agressé à Créteil : Le troisième suspect arrêté à Saint-Étienne

Cet homme de 22 ans, dont l’identité n’a pas été communiquée, a été arrêté par des policiers sans résistance lors d’un contrôle routier.

Le Parisien

Créteil : Une autre agression à caractère antisémite signalée

Âgés de 18 ans à 20 ans, le trio qui a passé sa première nuit en prison, conteste les faits. Leur avocate s’indigne que la qualification d’antisémitisme ait été retenue.

Mis en examen, ils ont passé leur première nuit en prison. Le trio d’auteurs présumés de l’agression de Créteil lundi dernier sont désormais poursuivi pour « vol avec arme », « séquestration », « viol en réunion », et « violences en raison de l’appartenance religieuse ». Que sait-on de ces trois suspects ?

Trois jeunes de 18 à 20 ans. Ils s’appellent Ladji, Yacine et Omar et habitent tous dans le même périmètre à Créteil, à moins de 200 m de leurs victimes, ou dans la ville voisine de Bonneuil-sur-Marne. Ils sont âgés de 18 à 20 ans et sont tous plus ou moins connus de la police pour de petits délits et une affaire de drogue.

(…) Europe 1

03/12/2014

Créteil: victime d’une agression antisémite, Simon témoigne
« J’ouvre et un black qui me demande un peu de sucre… »


Le « caractère antisémite » de l’agression dont a été victime un jeune couple, lundi à son domicile de Créteil (Val-de-Marne), « semble avéré », a déclaré mercredi le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Deux hommes ont été interpellés lundi en fin d’après-midi, après cette agression violente survenue dans le quartier du Port. Il était aux alentours de midi lundi lorsque la jeune femme de 19 ans et son compagnon de 21 ans ont ouvert à trois hommes armés la porte de l’appartement des parents de l’un deux, où ils se trouvaient.

Cagoulés, armés d’un pistolet et d’un fusil à canon scié, le trio a d’abord obligé le couple à donner ses cartes bancaires et codes. Tandis que l’un des malfaiteurs partait retirer de l’argent, les deux autres séparaient le couple, attachant le jeune homme. C’est alors que la jeune femme a été violée par l’un des agresseurs. Le trio a pris la fuite un peu plus d’une heure après son arrivée.

Quelques heures après l’agression, vers 16 heures, la Brigade anticriminelle de Créteil a retrouvé à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne) les trois auteurs présumés, en possession de bijoux appartenant aux victimes. Deux d’entre eux ont été interpellés et placés en garde à vue. Le troisième agresseur, qui a réussi à prendre la fuite, est activement recherché.

Selon une des victimes, les agresseurs auraient mis en avant la supposée confession israélite du garçon pour justifier ce braquage. Un « ciblage » confirmé mercredi par des sources proches de l’enquête, confiée au service départemental de la police judiciaire.

Les agresseurs « partaient de l’idée qu’être juif signifiait que l’on avait de l’argent », ont indiqué ces sources. Ils ont donc « effectué des repérages avant d’agresser le couple ».

Dans un communiqué, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve dit son indignation et rappelle «sa détermination et celle du gouvernement à lutter sans relâche contre toute forme de racisme et d’antisémitisme».

Mardi soir, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) avait déjà dénoncé une « agression antisémite sauvage ».

leparisien.fr


Un couple a été victime d’une agression très violente lundi à Créteil, révèle Le Parisien. Les deux jeunes se trouvaient au domicile des parents du jeune homme quand trois hommes armés d’un pistolet et d’un fusil au canon scié font irruption dans l’appartement. Deux suspects ont été interpellés, tandis que le dernier est toujours recherché (…)

D’après BFMTV, qui cite une proche de la famille, les trois hommes cherchaient le petit frère du jeune homme qui vit également chez ses parents. Il aurait été pris à partie par des «jeunes de sa cité» qui pensaient qu’il était responsable d’une boutique de vêtements, et qu’il devait donc avoir du cash chez lui, alors qu’il est simple vendeur.

La famille a porté plainte pour cambriolage à main armée et agression à caractère antisémite. En effet, le plus jeune frère explique à BFM TV: «A plusieurs reprises, ils ont lancé des insultes de ce genre, en disant « Ils sont où les vieux juifs? » pour parler de mes parents, ou « Dis-nous où tu caches l’argent, vous, les juifs, vous avez toujours de l’argent».

20 Minutes

Bonne Dégaine

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X