Plein ecran

Un mort et une quarantaine de blessés après l’incendie d’un centre de demandeurs d’asile à Genève (Maj)

Nov
2014

MàJ – Compléments d’informations

Un homme d’une trentaine d’années est mort par intoxication et quarante autres personnes logées au centre de requérants des Tattes à Vernier ont été blessées, dont onze grièvement, par les fumées dégagées par un incendie rapidement maîtrisé. Prises de panique, plusieurs personnes de ce foyer, qui hébergeait 189 requérants d’asile déboutés, précise l’Hospice général dans un communiqué diffusé en début d’après-midi, se sont blessées en sautant par la fenêtre.
Kayati, Algérien de 29 ans, évoque, lui, une scène infernale. «Nous sommes tous déjà fragilisés psychologiquement. Pendant le sinistre, j’ai vu des gens qui pétaient des câbles.»
Au centre des Tattes, les rumeurs vont bon train. Tout le monde évoque les tensions entre «blacks et maghrébins». «Nous dormons à quatre dans des lits superposés. L’ambiance est très tendue. Pour moi c’est évident: quelqu’un a mis le feu», affirme ce requérant qui préfère rester anonyme.

Source

______________________________________

Le feu s’est déclaré vers minuit dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 novembre. Parti d’une chambre du Centre des Tattes, un lieu d’hébergement pour demandeurs d’asile qui compte 200 résidants à Vernier, canton de Genève. Un homme est mort et une dizaine gravement blessée, à cause des fumées.

(…) France 3 Alpes

Espagne : Une Française de 19 ans retrouvée poignardée à Barcelone
Qatar : Le SOS d'un entrepreneur français détenu depuis plus de 2 ans

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu