Plein ecran

« Le racisme n’est pas une opinion, mais un délit »

Nov
2014

Le courriel envoyé en juin 2013, au syndicat CGT Educ Action 36, était sans équivoque. « Ces parasites ne veulent pas s’intégrer, mais profiter de notre système social… Votre idéologie gauchiste et francophobe. » Et bien plus encore…

Un autre courriel évoquait que « les professeurs de français notaient sur 4, au lieu de 20, dans l’académie d’Orléans-Tours, pour pallier les baisses de résultats qui seraient liées aux enfants non-européens. » Le tribunal de police de Châteauroux avait condamné, le 15 avril dernier, l’auteur de ces courriels à deux fois 500 € d’amende pour provocation à la discrimination en raison de l’origine de l’ethnie, de la nation, de la race ou de la religion. Le prévenu possède une licence en science politique et un Deug en droit pénal ; il était agent de sécurité, après avoir arrêté l’école de police de Saint-Malo, mais est devenu chauffeur de car.

Il est sans avocat et a fait appel, dans la mesure où il était absent lors de la première audience. Il nie toute discrimination, mais a des opinions et le droit à s’exprimer. « La CGT n’a pas la science exacte », indique-t-il. Le président de la cour d’appel précise « qu’il a envoyé cinq cents mails à des élus de l’Indre. Immigration, identité, assistés du tiers-monde » sont les maîtres mots de cet homme qui a comme référence le site internet Français de souche.

« Le racisme n’est pas une opinion, mais un délit », rappelle la cour. « C’est de la génétique, pas du racisme », estime le prévenu. « La France n’est pas une véritable démocratie », ajoute-t-il.

Source

Merci à Pecaire

SOS sens de la vie, sens de la mort...
François Hollande : « Ce n'est pas cher, c'est l'État qui paye »

Commentaires

Accueil
Menu
X