Plein ecran

A Calais, les migrants ont refusé de manger, la nourriture n’était pas assez épicée (vidéo)

Oct
2014

Ecoutez le témoignage de jean-Claude Lenoir, membre de SALAM, association qui prépare les repas chauds.


Une association d’aide aux migrants à Calais a annulé une distribution de repas, hier soir, après le refus d’une minorité de migrants de manger le repas qui leur était offert, parce qu’il n’était pas assez épicé. Jean-Claude Lenoir, un des responsables de l’association Salam, a qualifié l’épisode de « très décevant », tout en parlant d’un « épiphénomène »: « les leaders ont fait un petit coup de force » et ont empêché les autres de venir manger, une attitude qu’il a jugée « inacceptable ».

« C’est vrai que le repas était beaucoup moins salé et quasiment pas épicé par rapport à d’habitude (…), on avait compensé par un repas doux, avec de la sauce de citron, des citrons frais », a déclaré Jean-Claude Lenoir. « D’ailleurs, à titre personnel, je pense que les épices coûtent très cher et je trouve qu’ils sont quand même un peu trop chouchoutés par moment », a-t-il observé.

« Dès qu’il y a eu 15 ou 20 réfractaires, je suis intervenu pour leur dire que s’ils ne voulaient pas manger, nous, on rangeait et que c’était quand même scandaleux, parce qu’ils devaient être conscients qu’il y a bon nombre de personnes en France qui n’ont pas un tel repas le soir, et qu’on peut aider nos amis migrants -nous sommes heureux de le faire-, mais il y a des limites dans le respect de ce qu’on peut proposer », a également déclaré Jean-Claude Lenoir. L’incident s’est déroulé « dans le calme », « les autres venaient discrètement s’excuser » et une nouvelle distribution de repas doit avoir lieu ce soir, selon lui.

(…) le Figaro

Éric Zemmour : booster d'audience télé ?
Lille "met en veille" son jumelage avec Safed en Israël

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu