Plein ecran

Novlangue : 100 nouvelles occurrences dans le dictionnaire de Polemia

Oct
2014

Le dictionnaire publié par POLEMIA recense les mots de novlangue les plus employés aujourd’hui par l’élite dirigeante et notamment  par les médias. La dernière édition s’enrichit de 100 nouvelles occurrences.

Extraits de quelques définitions prises au hasard :

• Cathos. Diminutif méprisant et vaguement moqueur pour Catholiques (ex. : « Le film qui fâche les cathos » ). On ne dit jamais musuls pour musulmans ni jujus pour juifs, bien évidemment

• Crise. Mot fétiche de l’oligarchie politique destiné à justifier qu’elle ne tient jamais ses promesses électorales, notamment en matière d’emploi. L’expression est trompeuse car justement c’est bien l’oligarchie qui provoque ou accentue les « crises ».

• Djihadiste français. Oxymore désignant des musulmans résidant habituellement en France et combattant en principe à l’étranger contre des gouvernements laïcs pour instaurer la charia (…) Ces combattants n’ont rien de français, sinon une pièce d’identité. (…) L’emploi du mot djihadiste permet d’éviter d’utiliser le terme musulman, puisque chacun sait que l’islam est une religion de paix et de tolérance.

Europhobe. Expression trompeuse visant une personne qui conteste l’orientation actuelle de l’Union européenne. (…) Ll’expression suggère  que le fait d’exprimer une opinion contraire relèverait de la maladie (phobie) dont il faudrait guérir.

Modeste (ex. : « les plus modestes »). Mot trompeur qui désigne non pas les vrais pauvres, mais ceux qui bénéficient de la redistribution initiée par les collectivités publiques et qui constituent une clientèle électorale précieuse, notamment pour les partis de gauche ; beaucoup de ces foyers modestes sont en réalité composés de personnes issues de l’immigration.

–> Lire la suite sur Polemia

——– Rappel

« Ne voyez-vous pas que le véritable but du Novlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n’y aura plus de mots pour l’exprimer. » Un personnage de ‘1984’, le roman de George Orwell

——- Relire / revoir

 

L’Aïd el-Kebir dans le Nord : un mouton court sur une Nationale, un autre saute du 5ème étage...
Au Conseil de l'Europe , "une bibliothèque vivante pour lutter contre la haine"

Commentaires

Accueil
Menu
X