Plein ecran

Valenciennes (59) : dix jours de liberté… entre deux incarcérations, et à peine majeur!

Sep
2014

Le 29 août, vers une heure du matin, la brigade anti-criminalité (BAC) arrête en flagrant délit quatre jeunes dans une Clio. Le seul majeur (depuis deux mois) assis au volant est connu des services de police. Deux mineurs de 17 ans et un autre 14 ans sont ses passagers. La voiture vient d’être volée. Une première Clio a failli l’être mais la troupe a été surprise par le propriétaire. Le majeur est passé en comparution immédiate lundi.

Cet habitant de la résidence des Floralies à Marly est sorti de prison le 19 août où il purgeait une peine pour vol de voiture et conduite sans permis… La récidive, il connaît : il en est à treize condamnations. Toutes sauf une pour vols ou conduites sans permis.

« Ça fait dix-sept fois que je lui fait la morale. Je confesse ma grande faute… ça ne sert à rien » se désespère l’avocat général, juge pour enfants. Le président Duez, juste avant, avait tenté d’être clair :

« La justice des majeurs se fout complètement de votre amélioration, la seule question qu’elle se pose c’est quelle peine donner pour que la société soit tranquille ! »

[…] Le prévenu tente un « La prison ne résout rien » avant le retour du boomerang : « On s’en contrefiche… » L’immature essaie encore : « Je ne suis pas conscient de mes actes, j’étais pas tout seul à réfléchir à ce qu’on allait faire… »  […]

Les juges l’ont renvoyé immédiatement derrière les barreaux pour 8 mois de prison ferme : « C’est la dernière fois que l’on compte en mois… La prochaine fois ça sera des années. » M.T-N.

La référence au passé judiciaire du prévenu quand il était mineur nous interdit de donner son identité.

Source

BHL : « Le retour de Sarkozy serait bon pour la France »
Poissy (78) : incendie de voitures en série et police prise pour cible

Commentaires

Accueil
Menu