Plein ecran

Wissous Plage : Les «mamans voilées» gagnent de nouveau contre la mairie (Màj vidéo)

Août
2014

Les mamans voilées refoulées début juillet de «Wissous Plage» pourront finalement y emmener leurs enfants. La justice a suspendu ce mardi le règlement de la mairie UMP de cette ville de l’Essonne interdisant le port de signes religieux sur la zone de cette opération estivale du même type que «Paris Plage».

Cette décision est toutefois provisoire, le juge des référés ne statuant pas sur le fond de l’affaire. Elle devra faire l’objet d’une nouvelle audience devant la justice administrative.

Le CCIF contestait la légalité du nouveau règlement des lieux, instauré le 7 août, qui stipule que l’accès «pourra (…) être refusé aux personnes portant de manière ostentatoire des signes religieux susceptibles d’occasionner un trouble à l’ordre public (niqab ou burqa, croix ou étoile de dimensions manifestement excessives)».

Une plainte a également été déposée le 31 juillet par le CCIF devant le tribunal de grande instance d’Evry pour «discrimination» et «incitation à la haine raciale»: «La discrimination vise le règlement de Wissous plage. L’incitation à la haine raciale, c’est pour la page Facebook» du maire, a précisé Elsa Ray. Selon elle, les propos qui y sont tenus par Richard Trinquier, retirés depuis, témoignent d’«une idéologie raciste et islamophobe extrêmement forte».

Le Parisien (Merci à Jerem)

Ébola : Mesures de précaution en France
Irak : Les minorités religieuses menacées dans le berceau de la chrétienté

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu