Plein ecran

Les boulangers, nouvelles cibles de délinquants hyperviolents

Juin
2014

Le commerce de proximité a été la cible de 600 vols à main armée en 2013, soit une augmentation de 17% en un an. Dans le même temps, les débits de boissons et les restaurants ont déploré quelque 336 hold-up, soit plus de 6 attaques par semaine.

La scène, d’une violence inouïe, s’est déroulée en avril dernier à Meaux, en Seine-et-Marne. Trois hommes encagoulés ont fait irruption au domicile d’un boulanger pour prendre sa famille en otage. Le pistolet sur la tempe, frappé à coups de crosse alors qu’un de ses enfants était menacé d’un couteau sous la gorge, le commerçant s’est fait braquer 250 euros avant de pouvoir donner l’alerte.

À Montbonnot-Saint-Martin, dans la banlieue de Grenoble, un duo armé a conduit un autre boulanger jusqu’à son bureau où ils l’ont contraint à se mettre au sol le temps de piller les sacs de monnaie et de s’enfuir avec quelques centaines d’euros.

À Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, un artisan est à son tour surpris au petit matin, alors qu’il pétrissait sa pâte, par trois lascars armés d’un poing américain, d’un couteau et d’une bombe lacrymogène.[…]

Source

Merci à domi

Plus Belle la vie : l'acteur Franck Sémonin condamné à de la prison avec sursis
En bref

Commentaires

Accueil
Menu
X